— PUBLICITÉ—

À votre santé Mylène et Amy!

29 Juin 2021

par : Karen Lachapelle

photo : Mylène FAlardeau et Amy Lachapelle, en 2018, à la Foire internationale du livre de Guadalajara (Mexique)

Être entrepreneure, ça vient avec un lot… un lot de bonnes et de moins bonnes nouvelles, de décisions, de surprises, de stress. Ce sont des montagnes russes, tout simplement. Je suppose qu’il y a plus de positif que de négatif dans l’aventure sinon nous ne serions pas en affaires! Quand j’en fais un bilan (je suis loin d’être en fin de carrière, mais je pense que de temps en temps, il est bon de faire un bilan, pour mieux avancer), j’en conclus qu’au fil des années, j’ai eu le privilège de vivre des expériences enrichissantes, entourée de personnes extraordinaires. Je suis choyée et dernièrement, deux événements me le rappelaient!

Ce printemps, j’ai été contactée par Carole Marcoux de la Microbrasserie Barbe Broue. Elle me demandait d'écrire un texte pour une nouvelle bière. Je vous dirais que j'ai été franchement très étonnée, étant convaincue qu'elle voulait parler à ma sœur Amy. C'est elle l'auteure, après tout. Mais non, Carole voulait vraiment un texte de la propriétaire du Journal. Pendant plusieurs semaines, je me suis cassé la tête à savoir ce qu'on pouvait bien écrire sur une étiquette de bière. Je jonglais avec les mots, regrettant presque d’avoir accepté le défi. Euréka, l’idée m’est venu de « Et si le Témis était une bière… ». Je l’avoue, je suis assez fière du résultat. Vous retrouvez mon texte sur la nouvelle bière « Casanière », la magnifique œuvre d’art qui l’accompagne est signée Carol Kruger.

— PUBLICITÉ—

Le concept de Barbe Broue : associer 4 artistes des mots à 4 artistes en arts visuels. « Afin de promouvoir l’art au Témiscamingue, la Microbrasserie Barbe Broue lance un nouveau concours : Le Défi *Canettes Cartes Postales*. Il n’y a pas de défi plus facile! Le but : faire voyager les œuvres de 8 artistes témiscamiens à travers le Québec (et plus loin encore!). Comme de réelles cartes postales, c’est une invitation à découvrir et promouvoir les beautés de chez nous! » peut-on lire sur la page Facebook de Barbe Broue Microbrasserie. Ce fut un honneur de contribuer à ce projet et je salue les initiatives de Carole et Éric, qui innovent sans cesse pour faire connaître la région au-delà de ses frontières! Bien entendu, je vous invite à participer en grand nombre à ce concours qui se veut une autre magnifique vitrine pour notre région.

2018-11-27.jpg

L’autre événement qui me rappelle ma chance est que, cet été, nous soulignons les 15 ans de Mylène Falardeau et d’Amy Lachapelle au sein de mon équipe. Oui, oui! Déjà 15 ans. C’est fou comme le temps a passé vite (c’est quand même bon signe, non?). Dans une ère d’instantanéité où la longévité des relations est devenue exceptionnelle, je trouve que 15 ans, c’est hors du commun!

Je me rappelle encore très bien quand Mylène est arrivée au Reflet. Toute jeune, sortie d'un cours en publicité, je m'attendais à un bref passage, surtout vu son jeune âge. Dynamique, allumée, elle était prête à tout apprendre. J’avais l’impression que rien ne pouvait l’effrayer, et c’est encore le cas aujourd’hui. Les défis, elle y carburait et y carbure toujours! J'ai l'impression que dans ce petit bout de femme, on a mis une tonne de courage, de ténacité et de bonne humeur. Elle peut autant écrire un article, faire de la production ou changer la pièce dans un équipement d’imprimerie. Sa polyvalence ne cesse de m’étonner, même après toutes ces années!

Amy, elle, est arrivée au sein de l'équipe alors que je venais d’accoucher. Fiston n’avait que quelques jours. Elle avait besoin d’un job, puisqu'elle était de retour au Témiscamingue, et moi d’un méchant gros coup de main sur le plan professionnel et même personnel (c’est arrivé plus d’une fois qu’elle s’est occupée de jeune homme au bureau alors que je devais régler des urgences! C’était pratique d’avoir ma sœur à mes côtés). On avait été très claires; c'était une situation temporaire. On croyait que travailler avec la famille n’était pas la meilleure idée. Ce moment temporaire est devenu de longue durée, à mon grand étonnement, mais surtout à mon grand bonheur. Je ne pourrais et ne voudrais pas continuer l’aventure sans elle. Amy, c'est le cœur de l’équipe, dévouée, prête à aider tout le monde dans la bonne humeur. C’est mon yin ou mon yang, tout dépendant des périodes.

Intelligentes, qui ont le rire facile, j'ai toujours dit qu’Amy et Mylène sont des cheerleaders pour l’équipe. Je suis chanceuse de travailler avec ces 2 femmes d’exception. Je peux toujours compter sur elles, peu importe les défis. J'en profite pour les remercier chaleureusement de me suivre, malgré vents et marées, de croire en mes projets un peu trop cinglés et parfois de me ramener les 2 pieds sur terre.

Au cours d'une carrière, on côtoie des gens merveilleux, et j’ai la chance d’en avoir deux à même mon équipe. Ensemble, nous avons eu des moments forts, des moments tristes, des moments extraordinaires, des victoires, des défaites. Nous avons évolué ensemble et elles font de moi une meilleure entrepreneure, une meilleure personne. Je profite donc de cette tribune pour les remercier sincèrement, du fond de mon cœur, d'être avec moi dans cette aventure entrepreneuriale. Je nous souhaite encore une tonne de folles aventures. Merci, Mylène et Amy!

Articles suggérés