— PUBLICITÉ—

Chronique estivale : Des commerces ancrés dans le paysage témiscamien

6 Août 2021

par : Dominique Roy

La chronique estivale 2021 présente des entreprises d’ici, en affaires depuis tellement d’années qu’elles font maintenant partie intégrante de l’identité témiscamienne. La riche histoire de notre territoire, c’est aussi celle de tous ces propriétaires dont les commerces sont synonymes de notre vitalité et de notre dynamisme économique.

SERVICES INFORMATIQUES LOGITEM INC. | LIBRAIRIE SERVIDEC

Propriétaires

Logitem voit le jour au 96, rue Sainte-Anne, à Ville-Marie. Aujourd’hui, les lieux sont occupés par la Table de concertation pour personnes âgées du Témiscamingue. À la fin des années 1950, ce sont les Frères St-Gabriel qui offrent principalement le service de librairie et de vente de matériel scolaire. Luc Neveu prend la relève en 1978.

— PUBLICITÉ—
Servidec (publicité).jpg

En 1986, les frères Martin, Denis et Alain Lecompte, en partenariat avec Denis Champagne, Michel Trahan et Pierre Lavallée, de la firme comptable Champagne Trahan Lavallée Associés, deviennent propriétaires du commerce et le déménagent à l’endroit où il se situe actuellement, soit au 26, rue des Oblats Nord, dans un des locaux des Galeries Ville-Marie. La librairie, l’ameublement, la papeterie et les services informatiques font partie de leur offre. En 1990, les actions de la firme comptable sont rachetées par les trois frères Lecompte. En 2000, Martin Lecompte vend ses actions à ses deux frères. Des associés achètent aussi des parts, dont Robert Deblois qui fait partie des actionnaires depuis près de 20 ans et Yan Lecompte depuis bientôt 12 ans.

Agrandissements

Une fois le commerce bien établi dans les Galeries Ville-Marie, l’espace devient restreint. Il faut agrandir. Les propriétaires font donc l’acquisition des locaux voisins, soit la boutique Pro Mode, dans les années 90, de la Mercerie Au Beau Regard, au début des années 2000, et de la Bijouterie Rachel, en 2010. En ce qui concerne la bijouterie, il ne s’agissait pas d’une fermeture au moment de l’achat. « Nous avons demandé à monsieur Richard Furoy de déménager la Bijouterie Rachel juste à côté, pour acheter son local », précise Yan Lecompte. Depuis 2010, le commerce Services Informatiques Logitem occupe donc quatre locaux aux Galeries Ville-Marie.

Bannières et prospérité

Au fil des ans, l’entreprise a changé de bannière à trois reprises. Dans les années 1990, Services informatiques Logitem se joint à Bureaulab, cette bannière qui rassemble plusieurs compagnies indépendantes au Québec. Au début des années 2000, le nom BuroPlus est commercialisé étant donné l’augmentation importante du nombre d’entreprises à joindre le groupement. Depuis 2018, c’est le nom Hamster qui trône en devanture. Hamster est maintenant le plus gros distributeur d’articles de bureau au Canada, à part canadienne, desservant, entre autres, les gouvernements du Québec et de l’Ontario. Ce sont près de 6 000 employés qui travaillent pour cette bannière et cette dernière compte huit centres de distribution au pays. La maison mère, Novexco, en est une Québécoise, située à Laval, et depuis 2018, elle fait partie du club platine du prestigieux palmarès des compagnies les mieux gérées au Canada. En ce qui concerne la succursale de Ville-Marie, elle fait partie du Top 5 des membres Hamster les mieux gérés.

Autre temps, autres mœurs

Les Lecompte ont été témoins de l’évolution de la société. « Les temps changent. Dans les tablettes, il y avait des livres de comptabilité, des livres de paye, des dactylos, des caisses enregistreuses et des disquettes. Maintenant, il n’y en a presque plus et les disquettes ont fait place aux CD, qui eux ont fait place à la clef USB, et aujourd’hui, on est dans l’ère des nuages. C’est fou! Les cartes routières ont fait place aux GPS. Les films en DVD sont aussi en voie de disparition. Les chaises de bureaux avaient quatre pattes et elles en ont maintenant cinq. Les roulettes étaient pour les tapis qui sont maintenant très rares. Le poids des ordinateurs et surtout les écrans a aussi changé. Ils avaient 18 pouces de profond, et maintenant, ils ont l’épaisseur d’un paquet de cartes. La couleur et les définitions de ceux-ci ont beaucoup évolué ces dernières années. » Bien sûr, l’entreprise a su adapter son offre au marché : achat en ligne, ergonomie au travail, livraison hebdomadaire au Témiscamingue, offre de jeux et de cadeaux, réseautique, voice IP et conception web.

Pour terminer, Yan Lecompte mentionne humblement que la prospérité de l’entreprise est due au travail de leurs employés de longue date. Parmi eux, certains font ou ont fait partie de l’équipe pendant plus de dix ans : Robert Deblois, François Gingras, Linda Dénommé, Linda Bigras, Pascal Falardeau, Claude Lavergne, Richard Mayer. L’implication sociale est aussi importante pour les propriétaires, tant sur la scène régionale que provinciale.

Articles suggérés