— PUBLICITÉ—

Un service qui tombe à point

8 Septembre 2021

par : Marjorie Gélinas

photo : Les étudiantes à la formation professionnelle en Secrétariat. Photo tirée de la page Facebook du Centre Frère-Moffet.

Le vendredi 3 septembre dernier, les élèves inscrites à la formation professionnelle en Secrétariat au Centre Frère-Moffet offraient à la population témiscamienne un service d’impression et de plastification de passeport vaccinal. Bien que le téléchargement de ce passeport se fasse aisément via l’application VaxiCode qui a été développée à cet effet, certaines personnes, notamment des personnes âgées, ne sont pas familières avec l’utilisation de la technologie. Des gens ne possèdent tout simplement pas de téléphone intelligent ou craignent de manipuler des informations sensibles avec ceux-ci. C’est donc dans le but d’accommoder ces personnes que ce service a été offert. Depuis les dernières semaines, les imprimeries de l’Abitibi-Témiscamingue reçoivent énormément de demandes pour l’impression de passeports vaccinaux. On peut donc dire que cette initiative des étudiantes en Secrétariat du Centre Frère-Moffet tombait à point!

(Cegep) École Frère-Moffet.JPG

« Déjà avant l’ouverture des portes du Centre Frère-Moffet, il y avait déjà du monde à la porte », mentionne d’entrée de jeu madame Renée Lessard, conseillère pédagogique au Centre Frère-Moffet. Ce service, c’est elle qui en a eu l’initiative, après avoir aidé ses propres parents à obtenir leur passeport vaccinal. Celle-ci trouvait triste que de nombreuses personnes se retrouvent démunies, sans ce fameux passeport qui leur permettrait d’accéder, entre autres, au restaurant. Elle a soumis l’idée à madame Nancy Guimond, enseignante à la formation professionnelle en Secrétariat au Centre Frère-Moffet et ensemble, elles ont mis le projet sur pied.

— PUBLICITÉ—
Étudiantes en Secrétariat 2021-2022 Source FB Centre Frère-Moffet.jpg

Pour cette journée, plusieurs étudiantes se sont présentées bénévolement au centre afin de répondre à la très grande demande. « Nous avons fait plus de 600 passeports entre 8 h 30 et 15 h 30 », mentionne madame Lessard. Ce service, offert dans un élan de générosité et de solidarité, a donc répondu à un réel besoin. Toutefois, madame Lessard tient à préciser qu’il s’agissait d’une occasion unique et que les étudiantes et l’équipe du Centre Frère-Moffet ne planifient pas offrir ce service à nouveau.

Articles suggérés