— PUBLICITÉ—

La semaine verte de passage au Témiscamingue

9 Septembre 2021

par : Moulay Hicham Mouatadid | Journaliste de l'Initiative de journalisme local

photo : Marianne Morency-Landry

Le passage de l’émission La semaine verte sur le territoire témiscamien s’est déroulé du 29 août au 1er septembre dernier. L’équipe de tournage de cette émission de Radio-Canada a documenté tout le potentiel agricole du Témiscamingue, et diverses entreprises ont été visitées pour appuyer la variété de modes agricoles bien établis ici. « Depuis plus de 50 ans, La semaine verte est l’une des émissions phares des segments agricole et environnement de la télévision, en raison de la qualité de ses reportages et de la crédibilité des analyses qui y sont présentées. En conséquence, que le territoire témiscamien suscite l’intérêt des réalisateurs est un signal des plus positifs », explique la préfète de la MRC de Témiscamingue, Claire Bolduc.

Une vitrine de choix

Ce tournage médiatique constitue, selon la MRC de Témiscamingue, une occasion promotionnelle pour la région. « La diffusion des émissions sera une vitrine de choix pour l’agriculture de chez nous, pour montrer la créativité des producteurs et la qualité des réalisations et des productions. Et cela s’inscrit dans l’orientation que la MRC a mise de l’avant depuis deux ans de faire connaître et reconnaître le Témiscamingue. »

— PUBLICITÉ—

Une terre d’opportunité

Plusieurs défis sont à gérer et surmonter dans la région pour réussir sa promotion, au-delà de ses frontières, afin de mettre en avant ses potentiels et opportunités en matière d’agriculture. « On a tellement dit du Témiscamingue qu’il est le secret le mieux gardé du Québec… cette phrase, on doit la changer! Pour nous et aussi pour les visiteurs et les nouveaux citoyens. Le Témiscamingue c’est une terre d’opportunités! Notre plus grand défi était de nous distinguer de notre région partenaire, l’Abitibi, de faire connaître nos différences et nos particularités. Ce sur quoi nous avons misé, en plus de mettre en valeur les paysages, les caractéristiques et le potentiel immense et surtout très différent du Témiscamingue si on le compare avec plusieurs autres régions et territoires du Québec. Le premier enjeu était de montrer le Témiscamingue, d’en parler, de le nommer », a-t-elle souligné. « Maintenant, il s’agit d’appuyer les initiatives de toute nature qui permettent de le promouvoir et de cibler les bons vecteurs de promotion. Nous avons désormais une carte de visite qui attire l’attention, celle d’un territoire à découvrir et nous avons encore beaucoup à montrer. Alors la MRC y met les efforts requis, notamment en adoptant un budget de promotion important pour la prochaine année. »

Une population inventive

La MRC de Témiscamingue sollicite l’engagement continu de la population et le maintien de son dynamisme afin de renforcer l’image de marque du territoire dans un Québec en mouvement. « La population du Témiscamingue est inventive, innovante dans plusieurs domaines, nous avons tout intérêt à montrer ce qui se fait chez nous. Et nous avons toutes les raisons d’être fiers de nos réalisations. Cela nous incite à avancer avec confiance et à nous faire respecter comme territoire et comme communauté », fait-elle savoir. « Si des enjeux se présentent, nous serons en mesure d’y faire face avec énergie. J’ai toujours eu confiance en cette terre d’opportunités. La semaine verte disait que c’est un pari audacieux de miser sur l’agriculture en 2021 pour développer une région, je leur ai rappelé la très grande qualité des produits issus de notre agriculture, la diversité de ceux-ci en ajoutant l’engouement pour les productions locales suscité par une pandémie qui ne s’essouffle pas encore. On n’a pas fini d’entendre parler de nous! » a-t-elle conclu.

Articles suggérés