— PUBLICITÉ—

S’initier à la chasse… de façon sécuritaire

24 Septembre 2021

par : Moulay Hicham Mouatadid | Journaliste de l'Initiative de journalisme local

L’activité de la chasse est de plus en plus pratiquée par plusieurs personnes qui se tournent vers des activités de plein air. Pour exercer cette activité réglementée, il faut se conformer aux bonnes pratiques de la chasse qui sont encadrées afin d’assurer une saine gestion et une mise en valeur responsable de la faune.

« Le rôle de la Fédération québécoise des chasseurs et pêcheurs est d’éduquer et de sensibiliser les chasseurs. Plus précisément, la Fédération, par l’entremise de sa filiale Sécurité nature, offre les cours de chasse obligatoires et promeut des comportements éthiques et sécuritaires grâce à des outils et des campagnes de communication (ex. : securitearmeafeu.info) », explique la présidente de la Fédération québécoise des chasseurs et pêcheurs Abitibi-Témiscamingue (FQCP-AT), Nathalie Dallaire.

— PUBLICITÉ—

Pour chasser au Québec, il faut commencer par connaître sa zone de chasse, mais aussi posséder un certificat du chasseur (ou du piégeur) qui correspond à l'arme utilisée (sauf si vous utilisez un permis d’initiation); posséder un permis de chasse (ou chasser en vertu d’un autre permis); demander l’immatriculation de vos armes à feu sans restriction; respecter les règles spécifiques au type de gibier chassé; respecter les dates et limites autorisées; et également respecter les règles générales ou les règles particulières qui s’appliquent à la pratique de la chasse. La FQCP-AT, qui ne cesse pas de multiplier ses efforts à sensibiliser les pratiquants, elle reconnaît qu’il « peut être difficile de joindre tous les chasseurs qui ont des profils, des intérêts et des objectifs très variés », souligne sa présidente.

À noter que bien qu’en vertu de la loi chasser soit un droit, les chasseurs ne bénéficient pas pour autant, en tant que chasseur, d’une exclusivité ou d’une priorité d’utilisation du territoire public au détriment des autres amateurs de plein air. « L’une de nos attentes principales est que les adeptes partagent le territoire entre eux, entre chasseurs de différents gibiers et entre chasseurs et autres utilisateurs de la forêt », fait savoir madame Dallaire.

Le retour de la saison de la chasse est une occasion pour l’initiation à la chasse. C’est pourquoi il faut en profiter à inviter ses enfants, son conjoint ou conjointe, des amis, un beau-frère ou une belle-sœur à s'initier à la chasse. D’ailleurs, grâce à ce parrainage, on peut transférer son savoir-faire. Pour la FQCP-AT, il faut préparer votre expédition et de ne pas oublier de noter le numéro d’un conducteur de chien de sang. « Ce dernier vous aidera à récupérer tous les indices pour retrouver votre bête après un tir dont vous êtes incertain. Une autre des étapes très importantes se situe juste après récolte : pour ne pas gaspiller la précieuse viande, mettez l’orignal en quartiers et retirez rapidement la peau pour refroidir la viande », indique sa présidente. « Que vous ayez besoin d’outils, de trucs et astuces, ou simplement d’inspiration, consultez le fedecp.com pour avoir accès à du contenu varié qui vous aidera à préparer et à réaliser vos expéditions de chasse », conclut-elle.

Articles suggérés