— PUBLICITÉ—

Vingt-cinq ans de fromage artisanal

14 Octobre 2021

par : Dominique Rioux-Blanchette

photo : Source : Site internet Fromage du Village

Hélène Lessard est native de Granby au Québec. Lors de son Baccalauréat en science de la consommation à l’Université Laval, elle fait la rencontre de Christian Barrette, alors étudiant en agronomie. Ensemble, ils s’établissent à Lorrainville, au Témiscamingue. En 1990, ils font l’acquisition d’une ferme laitière. Il s’agit de la ferme familiale Barrette depuis quatre générations. C’est ainsi qu’en septembre 1996, ils ouvrent les portes de la première fromagerie artisanale au Témiscamingue. L’année 2021 marque le 25e anniversaire de l’entreprise. Voici le portrait de 25 ans d’entrepreneuriat d’une femme en ruralité.

Porté par l’envie de mettre en valeur le lait de la ferme, le couple décide de se lancer dans la transformation et se donne l’objectif d’utiliser l’entièreté du lait produit à la ferme. Au tout début, Fromage du Village ne comptait qu’un seul produit, le fromage en grains. Rapidement, les deux entrepreneurs se rendent compte qu’ils n’atteindraient pas l’objectif qu’il s’était fixé, simplement à cause de l’habitude de consommation des gens, qui n’est pas la même du lundi au vendredi, tandis que la vache, elle, a un rythme de production toujours égal. Et c’est ainsi qu’afin d’utiliser les surplus, ils se lancent en 1998 dans l’aventure des Cru du Clocher, un fromage vieilli et donc non soumis à un rythme quelconque.

— PUBLICITÉ—

Néanmoins, lorsque questionnée sur ce qui a été le plus grand défi pour elle, madame Lessard répond d’une part de faire cheminer de front ses rôles de mère (de trois enfants), d’entrepreneure et de conjointe dans une conciliation harmonieuse et d’autre part, de gérer la logistique de distribution des transports. La cheffe d’entreprise confie qu’au début, elle faisait la run elle-même et qu’avec le temps, certains des livreurs qu’elle avait trouvés ont, eux, été achetés par de plus gros joueurs, Saputo, par exemple.

En contrepartie, madame Lessard constate le chemin parcouru et tire fierté de savoir qu’au départ, il n’y avait rien et que de toute pièce, elle a créé une fromagerie artisanale et une chaîne solide. Elle a amené le fromage en grains à un niveau supérieur, le Cru du Clocher à un niveau de reconnaissance certain. Elle a la satisfaction d’avoir vu évoluer les humains qui travaillaient pour elle. Hélène Lessard dit avoir apprécié tous les contacts humains qu’elle a pu avoir avec ses employés, ses clients, ses fournisseurs et ses distributeurs au cours de sa carrière. Cette proximité et cette familiarité disparaît peu à peu à son avis dans le monde du travail d'aujourd'hui.

Hélène Lessard a passé la moitié de sa vie active à la tête d’une entreprise. Devant les défis de main-d’œuvre, de loyauté, elle fait preuve d’optimisme : « ce n’est pas vrai qu’on va toujours se faire tenir par les couilles de même. » Au contraire, la femme fait preuve d’ingéniosité et suggère notamment la robotisation du travail comme avenue, en outre parce qu’à l’achat, les coûts de la technologie sont de plus en plus abordables.

Pour elle, un entrepreneur se compare à un athlète olympique, dans le sens où, l’entrepreneur est toujours en dépassement de soi; aller chercher un nouveau marché, trouver un autre produit à créer, améliorer sa productivité, la qualité des produits, etc.

Pas mécontente, Hélène Lessard a maintenant passé le flambeau à sa fille, Anne Barrette. Après 25 ans d’existence, et plus de 25 produits performants, Fromage au Village est une compagnie florissante de 25 employés où toute la chaîne de production, de l’étable à l’assiette, est ici, au Témiscamingue.

Articles suggérés