— PUBLICITÉ—

Un premier rôle au cinéma pour Caleb Gélinas

9 Novembre 2021

par : Marjorie Gélinas

photo : Facebook du court métrage de Billie Bottine

Originaire de Lorrainville, Caleb Gélinas, âgé de 12 ans, a assisté le jeudi 4 novembre dernier à la première mondiale du court métrage Billie Bottine dans le cadre du 40e Festival du cinéma international en Abitibi-Témiscamingue. Il était sur place pour constater le résultat du tournage auquel il a participé en tant que comédien au cours de l’été 2021.

C’est la comédienne Louise Lavictoire qui a communiqué avec les parents de Caleb pour les informer que des auditions auraient lieu pour ce projet des réalisateurs Danick Audet et Annie-Claude Caron de Rouyn-Noranda. En tant que coordonnatrice de projets artistiques en théâtre et vidéo chez Fusion Jeunesse, madame Lavictoire avait fait la connaissance du jeune homme alors que celui-ci fréquentait l’école Saint-Isidore de Laverlochère. Elle avait pu constater le talent et l’intérêt de Caleb pour le théâtre et le cinéma.

— PUBLICITÉ—

Afin d’auditionner pour le tournage, Caleb Gélinas a d’abord dû faire parvenir aux réalisateurs une vidéo de lui. Celle-ci était sans aucun doute convaincante puisqu’il a été convoqué, en juin 2021, pour des auditions en personne. « Je voulais auditionner pour le rôle d’Étienne, mais ils ont trouvé que j’avais un ton de voix qui marchait mieux pour le rôle de Keven, un personnage un peu baveux. » Caleb avoue avoir eu le trac lors des auditions. Toutefois, il a su faire ses preuves puisqu’en juillet, il était sur le tournage de Billie Bottine avec d’autres jeunes comédiens, originaires de Rouyn-Noranda.

« Le tournage, c’était vraiment cool! » exprime le jeune artiste, qui poursuit en disant qu’il a trouvé long le temps de montage du film. Il explique qu’environ deux mois ont été nécessaires pour compléter le montage avant que le film voie enfin le jour. Après avoir visionné le court métrage, il se dit satisfait du résultat final.

Caleb Gélinas a toujours eu de l’intérêt pour le théâtre et la comédie. Il avait d’ailleurs débuté un projet de théâtre sous la direction de Réal Couture avant que la pandémie vienne freiner les plans de tous. Il espère que ce projet reprendra, car malgré son jeune âge, Caleb sait que c’est ce domaine qui l’attire le plus et il souhaite vraiment aller dans cette voie. On se réjouit de savoir que le Témiscamingue peut compter sur une belle relève artistique en la personne de Caleb Gélinas!

Articles suggérés