— PUBLICITÉ—

COVID-19 : Une importante transmission communautaire au Témiscamingue

19 Novembre 2021

par : Marjorie Gélinas

photo : Capture d’écran de l'intervention de la Dre Omobola Sobanjo lors de la conférence de presse du CISSS-AT du jeudi 18 novembre 2021

Depuis la dernière semaine, une nouvelle vague de COVID-19 déferle sur le Témiscamingue. Dans le point de presse du Centre intégré de santé et de services sociaux de l’Abitibi-Témiscamingue (CISSS-AT) diffusé le jeudi 18 novembre, on faisait mention de 37 cas actifs au Témiscamingue et d’un total de 43 cas actifs pour l’ensemble de la région, les autres cas étant répartis dans les MRC d’Abitibi-Ouest et de la Vallée-de-l’Or. Une grande proportion des cas actifs au Témiscamingue sont répertoriés dans la communauté de Timiskaming First Nation, qui a d’ailleurs déclaré l’état d’urgence. La communauté a fait le choix de se confiner, demandant à sa population de s’isoler et de limiter les contacts sociaux.

La présidente-directrice générale du CISSS-AT, Caroline Roy a mentionné qu’on rapporte actuellement quatre hospitalisations liées à la COVID-19 pour l’ensemble de la région, dont deux aux soins intensifs. La docteure Lyse Landry a déclaré que dans 7 cas sur 10, les personnes infectées ne sont pas vaccinées. Elle a également signalé qu’un récent sondage de l’Institut national de la santé publique faisait état de la négligence dont font preuve les Québécois par rapport aux mesures sanitaires de base, soit le lavage des mains, la distanciation sociale et l’évitement des rassemblements de plus de 10 personnes. Seulement 35 % de la population appliquerait convenablement ces mesures actuellement, ce qui expliquerait en partie la hausse qu’on observe en région. On observe également un retard à se faire dépister chez les personnes symptomatiques, ce qui contribue également à la propagation du virus.

— PUBLICITÉ—

La docteure Omobola Sobanjo a déclaré que la situation actuelle doit nous pousser à réévaluer nos actions et nos façons de faire. « On sait que depuis plusieurs mois, il y a eu beaucoup d’assouplissements de sorte que, maintenant, on peut penser que la pandémie est finie. Mais avec la hausse de cas qu’on a ces derniers jours, et surtout la dernière semaine, c’est important que tout le monde commence à réévaluer les activités », a-t-elle mentionné. Elle a ajouté qu’il est important que toutes les activités non essentielles soient reportées ou annulées, surtout les activités qui nécessitent des contacts rapprochés.

Katia Châteauvert a fourni les données actuelles concernant la vaccination sur le territoire : 90 % de la population admissible à la vaccination, soit les 12 ans et plus, a présentement reçu une première dose alors que 87 % des Témiscabitibiens ont reçu leurs deux doses de vaccin contre la COVID-19. Les personnes âgées de 70 ans et plus qui ont reçu leur deuxième dose il y a au moins 6 mois peuvent désormais recevoir une troisième dose de vaccin contre la COVID-19.

Ce matin, Santé Canada a approuvé le vaccin Pfizer pour les enfants âgés de 5 à 11 ans. L’équipe de vaccination est prête à passer à l’action et des plages horaires devraient être disponibles dès le 27 novembre prochain pour cette tranche de la population. Finalement, lors d’une entrevue qu’elle a accordée ce matin, vendredi 19 novembre, sur les ondes de CKVM, la préfète de la MRC de Témiscamingue, Claire Bolduc, a demandé la collaboration de la population pour suivre les informations et les recommandations.

Chaque individu a son rôle à jouer pour limiter la propagation de la COVID-19 et il est primordial d’éviter tout rassemblement non nécessaire pour que la situation se rétablisse dans les meilleurs délais. On a d’ailleurs appris que le Marché de Noël de Lorrainville, qui devait avoir lieu le samedi 20 novembre, est reporté à une date ultérieure. Bien que ses installations demeurent ouvertes, le Rift a annulé le vernissage qui devait avoir lieu ce vendredi soir. L’aréna Frère-Arthur-Bergeron, le Colisée de Guigues ainsi que le Polydium de Notre-Dame-du-Nord seront tous fermés ce weekend en réponse aux recommandations de la Santé publique. Les jeunes hockeyeurs témiscamiens seront également en pause en fin de semaine et le tournoi de volleyball qui devait avoir lieu au Témiscamingue ce samedi est également annulé. Le Reflet suivra attentivement les prochaines informations qui seront diffusées par le CISSS-AT et la Santé publique dans les prochains jours afin de vous tenir informés.

Articles suggérés