— PUBLICITÉ—

Mois de la littératie financière

23 Novembre 2021

par : Dominique Rioux-Blanchette : Journaliste de l'initiative de journalisme local

Le concept de littératie financière est en réalité assez simple. Il s’agit d’avoir suffisamment de connaissances et compétences pour se sentir en confiance afin de prendre de bonnes décisions dans la gestion de nos finances personnelles. Avoir des connaissances en littératie financière, c’est, par exemple, être en mesure de faire un budget, distinguer les différentes façons d’épargner, comprendre certaines bases de la fiscalité et être sensibilisé à l’importance d’épargner.

La crise sanitaire des dernières années cause de l’insécurité financière chez de nombreuses personnes. Même sans perte de revenu, l’impact de cette crise vous incite probablement à remettre en question votre propre santé économique.

— PUBLICITÉ—

Novembre, le mois de la littératie financière, offre l’occasion de nous éduquer en matière de finances personnelles. Tous les organismes-conseils ou les institutions financières du pays mettent à la disposition du citoyen des outils afin d’acquérir les compétences, et développer les capacités et comportements menant à la résilience financière. Au Témiscamingue, la Caisse Desjardins, par exemple, regorge d’activités pour sa clientèle, notamment pour l’éducation financière des enfants ; Jeu d’adresse interactif, cahiers d’activités, vidéos, application pour tablette et plus encore.

C’est un moment opportun pour s’occuper de ses propres finances; réviser les budgets, négocier de meilleurs forfaits, consulter son dossier de crédit, faire ses impôts, trier ses documents financiers, réviser les assurances, créer un calendrier de renouvellements, simplifier sa gestion des finances ou réviser ses objectifs financiers. Une abondance de ressources est présentement à disposition pour vous soutenir à le faire.

Articles suggérés