— PUBLICITÉ—

L’imaginaire de l’artiste à 360°

30 Novembre 2021

par : Dominique Rioux-Blanchette : Journaliste de l'initiative de journalisme local

Les samedi 27 et dimanche 28 novembre, le Rift conviait la population à s’immerger dans Asteria, un voyage musical en mode réalité virtuelle. Il s’agit d’une expérience d’une durée d’environ une heure.

Par l’entremise de casques de réalité virtuelle, le spectateur était transporté dans une ambiance sonore spatialisée issue de l’imaginaire des compositeurs et artistes Daniel Bélanger, Fouki, Alexandra Stréliski, Dominique Fils-Aimé et Vincent Vallières. Il s’agit d’une expérience hybride entre l’écoute de la musique et l’exploration d’un monde propre à chaque artiste.

— PUBLICITÉ—

Créé par Noisy Head Studio, Studio La Fougue et La maison fauve lors du confinement, Asteria utilise à la fois des images réelles des artistes tournées avec des caméras sur 360 degrés et du contenu inédit réalisé par des spécialistes de motion design et d’animation 3D.

« Je souhaite au spectateur de découvrir ce que c’est, cette technologie-là et je lui souhaite de s’évader parce que je pense qu’on a en a besoin. On a besoin de rêver. Je leur souhaite d’avoir une proximité avec l’artiste qui, peut-être, lui manque », confiait Alexandra Stréliski.

Le Théâtre du Rift sera présent, avec une trentaine de casques de réalité virtuelle, toute la semaine dans les écoles du Témiscamingue pour faire vivre cette expérience immersive musicale et visuelle aux jeunes témiscamiens.

Articles suggérés