— PUBLICITÉ—

Nouvelle philosophie à la SQ

1 Décembre 2021

par : Dominique Rioux-Blanchette : Journaliste de l'initiative de journalisme local

La Sûreté du Québec et la Gendarmerie royale canadienne annonçaient la semaine dernière l’adoption d’une nouvelle philosophie en sécurité routière. Le plan d’action Vision Zéro est présent sur la scène internationale depuis 1997. Avec cette philosophie, la Sûreté du Québec vise le zéro mort et aucun blessé grave sur ses routes d’ici 2040. Pour ce faire, les forces policières s’engagent à améliorer l’efficience d’actions posées.

Le plan d’action s’articule autour de l’acronyme PISTE. P pour Partenariat : on parle ici d’actions nationales concertées, avec plus de partenaires, notamment des médecins légistes et les Premières Nations. I pour Intervention : c’est-à-dire être au bon endroit, au bon moment, pour la bonne cause. « Moi quand j’ai commencé dans la police, on m’a donné une voiture et on m’a dit, va patrouiller! Aujourd’hui, on sait que par exemple, c’est aux intersections qu’il y a le plus d’accidents graves et aux heures de pointes, alors l’idée c’est d’être là, au bon moment », a expliqué le capitaine Paul Leduc, responsable du Service de la sécurité routière et récréotouristique de la Sûreté du Québec. S pour Sensibilité, soit d’accroître la prévention et T pour Technologie, à titre d’exemple, des caméras qui captent l’intérieur des véhicules. Finalement, E pour Évaluation, c’est-à-dire prendre connaissance de l’activité routière.

— PUBLICITÉ—

Essentiellement, il s’agit d’une stratégie structurante. C’est d’ailleurs pourquoi la SQ parle plutôt d’une philosophie, dont le slogan est « la vie humaine est au cœur de nos actions », imaginé par un policier, à la suite d’un concours à l’interne. Cette surveillance routière inclura en outre le récréotouristique, et donc une présence accrue des policiers dans les sentiers et le hors-piste.

Rappelons que les accidents de la route font en moyenne un mort par jour au Québec.

Articles suggérés