— PUBLICITÉ—

Hausse de l’inflation, là pour durer

7 Décembre 2021

par : Dominique Rioux-Blanchette : Journaliste de l'initiative de journalisme local

Vous l’avez probablement remarqué, le coût de la vie augmente et cette hausse se ressent au niveau des biens et services. Au Québec, la viande a augmenté de 6,9 %, le fromage de 4,0 %, les meubles de 8,7 % et l’essence de 32,5 %. L’inflation se définit par cette hausse moyenne généralisée des prix et donc la perte du pouvoir d’achat ou de la valeur monétaire. Le taux d’inflation annualisé était de 5,1 % au mois de septembre. Les Témiscamiens ressentent les effets de l’inflation comme partout ailleurs au Québec. Si on se fie aux propos de l’économiste Luc Blanchette, maintenant à la retraite, ce ne sera pas que temporaire.

« L’inflation devrait s’accroître au cours des prochains mois, voire des prochaines années. La hausse du taux directeur de la Banque du Canada devrait engendrer la hausse des taux d’intérêt à la consommation et des taux hypothécaires des ménages. Les gens qui empruntent seront nettement désavantagés », explique l’économiste.

— PUBLICITÉ—

À l’arrivée du temps des fêtes, monsieur Blanchette offre quelques conseils qui peuvent faire du bien à votre portefeuille.

  • Pour les gens qui son en position d’épargner, ils bénéficieront de taux d’intérêt plus élevés sur leurs épargnes.
  • Éviter l’utilisation de la carte de crédit, les taux d’intérêt sont souvent près de 20 %.
  • Éviter d’acheter des biens durables produits à l’étranger comme des voitures importées ou des meubles.
  • Encourager l’achat local, surtout pour les produits agroalimentaires d’ici.
  • Demander une indexation de son salaire afin de maintenir son pouvoir d’achat si possible.
  • Limiter vos dépenses de Noël. L’important, c’est d’être ensemble et non de consommer.
  • Récupérer, recycler, réutiliser, etc.
  • Cuisiner en groupe sera plus agréable et plus économique.
  • Faire une pige pour l’échange de cadeaux, cela évite de trop dépenser.

En terminant,, le discours de la Banque Centrale du Canada est attendu pour le 8 décembre. Le taux directeur devrait être revu à la hausse afin de réguler l’inflation.

Articles suggérés