— PUBLICITÉ—

RAPPORTE, œuvre sonore à adresser aux actionnaires de Sayona

19 Décembre 2021

par : Communiqué de Presse

photo : Collectif des Pas du Lieu

L’artiste Massy Emond et le collectif des Pas du Lieu lancent la toute première œuvre sonore dénonçant le projet Authier Lithium de mine ciel ouvert de la compagnie Sayona Mining situé à La Motte, en Abitibi. L’œuvre de six titres s’adresse directement aux actionnaires de cette entreprise multinationale cotée à la bourse de Sydney, en Australie. L’œuvre peut être écoutée et téléchargée gratuitement sur la plateforme Bandcamp. Elle a d’ailleurs été partagée via le forum boursier australien Hotcopper.com.au.

Réalisé par l’artiste Massy Emond cet opus sonore relate une occupation artistique et une promenade par un groupe de marcheurs sur les terres de la Couronne du versant sud de l’Esker Saint-MathieuBerry, réclamées par Sayona Mining.

— PUBLICITÉ—

L’artiste a occupé artistiquement cette zone de forage à la fin octobre dans le cadre du commissariat d’Eric Mattson Territoires : Étude No 2. Les matériaux sonores proviennent des séances de fieldrecording, de l’enregistrement de discussions des marcheurs et de sculptures sonores réalisées avec le luthier sauvage Danny Twist à partir des puits de forages et des déchets laissés par l’entreprise. Ces instruments in situ ont permis un concert collectif aux sonorités industrielles, noise, voire à la musique métal et d’avant-garde.

Il a été possible d’écouter la trame sonore intérieure d’un terreau menacé. Ce lieu à qui l’on a tendu le micro peut ensuite être écouté par d’autres lieux. Quels seront les fruits de leurs conversations ? Les citoyens opposés au projet de fosse à ciel ouvert sur l’Esker ont été entendus à partir du lieu qu’ils chérissent. « (…) Est-ce que l’art peut faire évoluer, faire changer des choses? Le geste, actuellement, il est modeste, mais c’est à force de faire des gestes et de répéter des gestes qu’on crée une trajectoire », énonce l’artiste Massy Emond.

Ce geste artistique s’inscrit dans la longue lignée des mobilisations citoyennes ayant cours depuis 2018 au moment de la révélation du controversé projet de fosse à ciel ouvert aux abords de l’esker.

Une pandémie et quatre ans plus tard, des groupes citoyens refusent toujours plus fermement cette exploitation outrancière qui sacrifierait à jamais ce territoire unique. Massy Emond résume en une ligne son message aux actionnaires et investisseurs de Sayona Mining : « N’investissez pas là où nous nous investissons. »

Articles suggérés