— PUBLICITÉ—

Là où la magie se vit

11 Janvier 2022

par : Dominique Rioux-Blanchette | Journaliste de l’Initiative de journalisme local

photo : Courtoisie Anita Huser

Anita Huser est née en Suisse, où elle a vécu un an avant d’immigrer au Québec en 1978. Elle fera éventuellement son Baccalauréat en psychologie et travaillera pour la DPJ pendant 14 ans, en plus de multiplier les formations en relation d’aide, avant de tomber en congé de maladie forcé, en 2015. À ce moment, elle choisit « d’assumer ce qu’elle a repoussé pendant des années », soit de s’initier à la sorcellerie.

Anita Huser s’affiche ouvertement sorcière Wicca chaotique. L’un de ses souhaits est de démystifier la définition même de sorcière. Elle tire la tienne du Grand livre du Féminin Sacré, de Josée-Ann Sarrazin Côté : « Une sorcière n’est ni plus ni moins qu’une femme dans son pouvoir. C’est-à-dire une femme qui s’assume, qui s’aime, qui se respecte, qui est connectée à son intuition, qui vit selon son cœur et qui est en harmonie avec mère Nature et ses cycles (autant les siens que ceux de mère Nature). C’est une femme qui se connaît, qui ne tolère pas la médiocrité, qui dit ce qu’elle pense, qui est guidée par l’amour, qui vit avec passion, assurance et courage. »

— PUBLICITÉ—

Aussi, le Wiccanisme est un mouvement religieux néopaïen élaboré par Gerald Gardner et Aleister Crowley, passionnés d'occultisme. La Wicca comprend des éléments de croyances telles que le chamanisme, le druidisme et les mythologies nordique, celtique, gréco-romaine et slave. Les Wiccans sont, pour la plupart, voués à des Déesses ou des Dieux, comme Hécate, déesse de la magie et de la lune ou Gaïa, déesse de la nature. Elle est pratiquée un peu partout dans le monde.

Par ailleurs, cette sorcière témiscamienne est adepte de la magie du Chaos, une branche de la sorcellerie plutôt anarchiste, qui n’obéit à aucun dogme ou règles rigides, mais qui laisse place à l’inspiration de l’instant, pour poser l’action juste lors de rituels et cérémonies.

C’est par un prêtre Wiccan venu du Sud qu’Anita Huser fut initiée, lors d’un Sabbath païen du mois d’octobre, donc lors d’un Samhain. En fait, les Sabbath sont des fêtes célébrées à des moments particuliers dans l’année. Les Païens vivaient d’agriculture et vouaient un culte à la nature. Ainsi, les Sabbaths ponctuent l’année et permettent de prendre un temps d’arrêt pour se rassembler, pour remercier, pour vénérer et pour marquer les changements qui surviennent dans la nature et dans la vie. Il y en a huit : Samhain, Yule, Imbole, Ostara, Beltaine, Litha, Lughnasadh et Mabon.

Ce qui passionne Anita Huser, c’est de partager ses connaissances et « voir les femmes se découvrir et se laisser évoluer. » En outre, elle est propriétaire d’Aux Trois Lunes, situé à Saint-Bruno-de-Guigues, où elle offre des services tels que les Blessingsways, une cérémonie équivalente au shower de bébé, en l’honneur d’une future maman sorcière.

Articles suggérés