— PUBLICITÉ—

Un projet pour récupérer les vélos

16 Mai 2022

par : Amy Lachapelle

Le 4 mai dernier, Go Sport Ville-Marie annonçait que l’entreprise devient un lieu de dépôt pour la récupération des pièces de vélo et des vélos usagés. Cette initiative permettra dans un premier temps de favoriser la récupération des pièces et des vélos encore utilisables et permettre l’achat d’un vélo de seconde main à moindre coût pour les Témiscamiens. Dans un deuxième temps, ce projet permettra de diminuer la quantité de pièces et de vélos envoyés à l’Écocentre de Fabre. Pour y arriver, Go Sport rapatriera également les vélos laissés directement à l’Écocentre dans le but des réutiliser ou les réparer – ce temps ne sera d’ailleurs pas comptabilisé dans le prix de vente.

En plus de donner une seconde vie à ces objets et de s’inscrire dans une action écologique, l’entreprise s’engage également à remettre 90 % des ventes à la Société d’Alzheimer du Témiscamingue. « Nous souhaitons redonner à cet organisme qui contribue depuis plusieurs années à aider les individus et leurs proches atteints de troubles neurocognitifs. Nous sommes fiers de pouvoir contribuer aussi à offrir des vélos abordables aux gens de notre région », a souligné Nicolas Bergeron, co-propriétaire et gérant chez Go Sport Ville-Marie.

Pour la MRC de Témiscamingue, ce projet s’inscrit dans les orientations de son Plan de gestion des matières résiduelles, soit d’encourager les filières de réduction à la source et de réemploi. « Nous sommes fiers de contribuer à ce projet de récupération afin de donner une deuxième vie à des vélos, qui autrement, prenaient souvent le chemin de la récupération du métal », souligne Katy Pellerin, directrice du Centre de valorisation, chapeautée par la MRCT.

Articles suggérés