— PUBLICITÉ—

Winneway aura son corps de police

13 juillet 2022

par : Communiqué | Source : Conseil de la Première Nation de Long Point

C’est le 13 juillet dernier que le Conseil de la Première Nation de Long Point (LPFN) a annoncé la conclusion d’une entente avec le gouvernement du Québec qui permettra la création d’un nouveau corps de police afin d’assurer la sécurité publique dans la communauté de Winneway.

Ce nouveau corps de police sera composé de patrouilleurs des corps de police de Kebaowek, de Timiskaming First Nation et de la Sûreté du Québec. Rappelons que depuis plus de 15 ans, Winneway ne possédait plus son propre corps de police. La sécurité publique y était assurée par la Sûreté du Québec, avec comme résultat une présence policière sporadique et inefficace selon la Première Nation de Long Point.

En octobre 2021, le Conseil de Long Point et le gouvernement du Québec avaient annoncé la création d’une équipe d’action rapide ayant pour mandat de mettre en place un projet de desserte policière autochtone pour la communauté de Winneway. Cette équipe a permis la conclusion d’une entente impliquant la collaboration des corps policiers autochtones de Kebaowek et de Timiskaming First Nation, en plus de la Sûreté du Québec.

Le Conseil de la Première Nation de Long Point espère voir cette entente être mise en œuvre dans les meilleurs délais. « Je tiens à remercier mes homologues, Chef Arden McBride de Timiskaming First Nation et Chef Lance Haymond de Kebaowek, d’avoir fait preuve de solidarité nationale en nous permettant de créer ensemble ce service de police afin de répondre aux besoins spécifiques de Winneway. Je tiens aussi à saluer l’ouverture du gouvernement québécois, particulièrement de la vice-première ministre et ministre de la Sécurité publique Geneviève Guilbault, ainsi que du ministre responsable des Affaires autochtones Ian Lafrenière, qui viennent de réussir là où de nombreux prédécesseurs avaient échoué. Enfin, je tiens à remercier et féliciter toute l’équipe de négociation de Long Point pour cette belle réalisation. Toute la communauté est honorée et fière de votre travail extraordinaire », a déclaré Steeve Mathias, Chef de la Première Nation de Long Point.

La première de deux phases, cette entente de collaboration répond à un besoin fondamental de la communauté et permet de combler les lacunes en matière de desserte policière qui persistaient depuis trop longtemps à Winneway. La seconde phase consistera en un projet pilote de création d’un nouveau corps de police autochtone régional autonome, afin d’éliminer entièrement la présence de la Sûreté du Québec dans la communauté de Winneway.

Articles suggérés