— PUBLICITÉ—

Développer le leadership entrepreneurial chez les ados

26 novembre 2022

par : Dominique Roy | Journaliste de l’Initiative de journalisme local

L’initiative Leadership entrepreneurial pour les francophones, financée par FedNord, appuie les entrepreneurs francophones de la région du Temiskaming ontarien dans le but d’accélérer les efforts de relance et de croissance économique. Et ce mandat touche aussi à la relève, soit les adolescents d’aujourd’hui qui seront les entrepreneurs de demain. Dans le cadre de l’initiative, des soirées sont organisées pour permettre aux jeunes francophones de développer des compétences en leadership entrepreneurial et de se familiariser avec l’offre entrepreneuriale francophone de la région.

— PUBLICITÉ—

Jusqu’à maintenant, deux soirées leadership ont été organisées pour les jeunes du district du Timiskaming âgés de 13 à 17 ans. Le 8 septembre dernier, les participants ont rencontré Dominique Héroux, propriétaire de l’entreprise The Northern Plate. La jeune entrepreneure leur a parlé de son cheminement depuis la création de son entreprise. En sa compagnie, les ados ont dégusté des sandwichs-croissants et chacun d’eux préparait sa boîte de charcuterie. « Dominique nous a montré comment faire des roses en salami, comment placer les fromages. C’était vraiment intéressant. […] À la fin, chacun repartait avec sa boîte d’une valeur de 50 $. Tout ça, ça leur est offert gratuitement », explique Jacinthe Rivard, chargée de projet.

La deuxième soirée a eu lieu le 19 octobre, en partenariat avec Josée Gauthier, propriétaire de Deja Vu Boutik. Après avoir parlé de son entreprise et de son parcours d’entrepreneure, elle a invité les participants à transformer un objet de leur choix qu’ils pouvaient apporter de la maison ou choisir en boutique. Dans l’atelier de Josée Gauthier, tous avaient accès au matériel nécessaire pour effectuer la transformation. La propriétaire leur a aussi présenté quelques techniques, notamment celle du sablage pour s’assurer que la peinture adhère bien et soit résistante. Les objets variaient : planche à découper, cadre, petit coffre en bois, etc.

Pour Jacinthe Rivard, enseignante de formation, il est important d’inclure un côté pédagogique à chacune de ces rencontres pour que les jeunes puissent développer les qualités d’un bon leader. « Pour la soirée avec The Northern Plate, on a parlé des styles de leadership, comme autocratique, participatif, etc. Ensuite, on a joint ça à un jeu pour mettre en pratique les apprentissages. Il y avait trois équipes, et chacune devait construire une tour en spaghettis en utilisant un style différent de leadership, ce qui a amené ensuite à des discussions sur le sujet. » Lors de la soirée à Deja Vu Boutik, c’est la communication qui a été ciblée comme compétence. L’importance de s’affirmer, d’expliquer de façon claire et concise pour livrer un message ou des directives est un des sujets qui a été abordé. Un exercice de communication a permis aux jeunes de les tester. « Les filles étaient en équipe de deux, dos à dos. Il y en a une qui expliquait un dessin à l’autre qui, elle, essayait de le recréer. Elles ont compris que le détail est important quand on veut que l’autre personne comprenne exactement ce qu’on veut lui dire. »

Les places étant limitées, chaque soirée permet d’accueillir une dizaine de participants. D’autres soirées de ce type sont déjà en branle et deux d’entre elles sont déjà confirmées : manucures et pédicures avec l’entrepreneure Melissa Brazeau de Luxe Day Spa et création de taies d’oreillers avec la propriétaire Suzanne Gauthier de chez The Quilting Barn.

Articles suggérés