S'abonner au journal virtuel

Téléchargez le journal virtuel

Espace Lecture

4 Septembre 2020par : Amy Lachapelle

Depositphotos_39492197_xl-2015_web.jpg

— PUBLICITÉ —

La bible des arguments qui n’ont pas d’allure

Le pharmachien s’est fait connaître grâce à Internet il y a plusieurs années. Vous avez sûrement déjà vu passer ses capsules et ses articles humoristiques sur les réseaux sociaux ou bien avez écouté l’émission Les aventures du pharmachien à Ici Explora. Olivier Bernard de son vrai nom se fait un point d’honneur de vulgariser la science et de briser plusieurs mythes concernant la pseudo-science.

Dans le tome 3 de son ouvrage paru aux éditions Les Malins titré La bible des arguments qui n’ont pas d’allure, le pharmachien s’attaque aux arguments faussement scientifiques. Les informations sont présentées sous forme de courts paragraphes, accompagnés de bandes dessinées. Le style qui a rendu ce pharmacien populaire est facilement reconnaissable. On y retrouve une foule d’informations pertinentes qui permettront de pousser la réflexion plus loin concernant des mythes qui perdurent et des opinions tenaces sans fondement qui circulent dans l’univers scientifique. Il s’agit d’un livre de référence humoristique que l’on peut consulter facilement. Si vous aimez le style très coloré de ses capsules, vous aimerez assurément le contenu de cet ouvrage. Préparez-vous à activer votre détecteur de bullshit et ainsi reconnaître les sophismes, raccourcis intellectuels et autres arguments fallacieux!

La bible des arguments - Le pharmachien_web.jpg

Ru

Alors que son prochain roman titré Em paraîtra en novembre prochain, je vous invite à plonger dans la première parution de Kim Thúy publiée en 2009, bestseller qui a d’ailleurs gagné plusieurs prix littéraires, dont celui du Gouverneur Général. Ru, c’est une histoire inspirée par l’arrivée au Canada de l’autrice à l’âge de dix ans. Par de courts récits liés entre eux, on vit le départ du Vietnam de la protagoniste ainsi que son intégration au Québec, à la culture jusqu’à l’âge adulte. On découvre de quelle façon sa famille et elle s’adaptent, comment elle perçoit les coutumes d’ici et les souvenirs qu’elle garde de son pays d’origine.

Il s’agit d’un roman intimiste raconté à la première personne, permettant de vivre et de voir à travers les yeux d’une jeune réfugiée ce qu’est l’immigration. L’écriture de Thúy est à la fois douce et rythmée, et on peut sentir les effluves vietnamiens à la lecture de ses descriptions. Une histoire qui parle de dure réalité, de rêve, d’espoir, de famille, de relation mère-fille, mais aussi d’acceptation et de résilience. La sensibilité de l’autrice et son sens du récit vous feront sentir comme si vous y étiez.

(Extrait) « Nous ne pouvions ni leur parler ni les écouter. Mais l’essentiel y était. Il y avait de la générosité dans chacun de ces grains de riz laissés dans nos assiettes. »

Ru - Kim Thuy_web.jpg