S'abonner au journal virtuel

Téléchargez le journal virtuel

Sacha Guimond au pays des frères Stastny

10 Septembre 2020par : Michel Ducas | Journaliste de l'Initiative de journalisme local pour la Presse canadienne

photo : Archives Reflet

Après s'être fermées aux joueurs importés en raison de la COVID, les ligues européennes de hockey semblent prêtes à s'ouvrir de nouveau aux joueurs nord-américains. Sacha Guimond, un ancien du Drakkar de Baie-Comeau (LHJMQ), a signé une entente avec les Capitals de Bratislava, dans la EBEL (Ligue d'Autriche).

Guimond avait passé les trois dernières saisons dans cette ligue, à Innsbruck, mais l'équipe ne lui a pas offert de nouveau contrat. « J'étais triste de quitter Innsbruck, mais je suis content de retourner dans la Ligue d'Autriche, a réagi le défenseur originaire de Ville-Marie, au Témiscamingue. J'ai passé trois belles années là-bas, mais je me dis qu'un changement de décor va faire du bien. »

— PUBLICITÉ —

De la maturité

À Bratislava, Guimond aura beaucoup de temps de glace. « C'est un de mes amis tchèques qui m'a dit que Bratislava cherchait des joueurs importés. J'ai contacté mon agent, et le tout a fini par se concrétiser. Les entraîneurs me voient comme premier ou deuxième défenseur. »

Cela signifie des présences sur l'avantage et le désavantage numérique. « Par contre, il faut livrer la marchandise, prévient-il. Je connais bien la ligue et son niveau de jeu, ils vont donc avoir certaines attentes, et si les choses ne se passent pas comme prévu, je peux me retrouver rapidement avec moins de temps de glace. »

Défenseur à caractère offensif, Guimond a acquis de la maturité au fil des saisons, et cela le sert bien, à 29 ans. « J'étais très axé sur l'attaque à mes débuts, dit-il. Mais j'ai compris que j'aurais plus de temps de glace si j'apprenais à bien jouer dans les deux zones. »

Sacha Guimond ne s'en cache pas : cette saison au pays des frères Stastny (les trois ex-vedettes des Nordiques dans les années 70-80 sont originaires de Bratislava, aujourd'hui capitale de la Slovaquie) est un tremplin pour aboutir dans une ligue de plus fort calibre, en Allemagne ou en République tchèque, par exemple.

Règles sanitaires

La COVID est tout de même toujours présente dans le petit monde du hockey en Europe. Le camp d'entraînement est commencé depuis le 3 août en Slovaquie, et Sacha Guimond est en pleins préparatifs pour se rendre à Bratislava. Il doit arriver le 8 septembre, puis, il devra se soumettre à cinq jours de quarantaine avant de pouvoir s'entraîner avec ses nouveaux coéquipiers.

Fondés sur les cendres de l'ancien HC Bratislava, les Capitals en seront à une première saison complète en ligue d'Autriche. Sacha Guimond espère les mener aux séries éliminatoires.

« J'avais joué pendant six semaines en Slovaquie pendant les éliminatoires il y a quelques années, se souvient Guimond. Les joueurs relèvent leur niveau de jeu à ce moment-là, et j'espère pouvoir revivre ça cette année. »