S'abonner au journal virtuel

Téléchargez le journal virtuel

C'est le temps des fêtes!

22 Décembre 2020par : Martin Héroux

Originaire du Témiscamingue, Martin Héroux est un comédien québécois que l’on a eu la chance de voir tant à la télévision que sur les planches. C’est en 1995 que le grand public le découvre avec 4 et demi… On peut aujourd’hui le voir dans Alix et les merveilleux, 5e rang et District 31.

Eh oui, ce temps de réunion, des amis, du partage, de cadeaux, de joies enfantines, de grands-mamans qui cuisinent des biscuits toujours meilleurs que les nôtres, de grands-papas qui installent leur sapin lumineux à l’extérieur avec brio et beautés. C'est aussi le temps des réunions familiales, des retrouvailles avec son frère, sa sœur, son ami, qui étudie à l'autre bout du monde, et surtout c'est un arrêt bien mérité dans nos vies de fous, courant à gauche et à droite, à perdre haleine, ou comme le disait ma mère : « il va tellement vite, il court partout, la queue su à fesse! »

— PUBLICITÉ —

Enfin, c'était ça dans les dernières années. La pandémie aura incontestablement marqué notre année 2020, et ce dans toutes les sphères de nos existences. Notre quotidien, notre travail, nos relations, tout a pris une tournure de survie. C'est triste et c'est essoufflant pour ceux et celles qui nous soignent, pour les commerçants qui regardent leurs chiffres d'affaires fondent, pour les enfants qui se voient faire école dans leur chambre ou sur la table de la cuisine, bref, c'est complexe et inquiétant. Il faudra faire preuve d'ingéniosité cette année pour se parler, pour fêter, mais j'ai confiance en nous, en notre résilience.

Il existe pourtant une façon fabuleuse pour festoyer, et ce sont nos souvenirs.

Oh! Oui, les souvenirs! Si la réalité est plus morose, un truc infaillible, ce sont les souvenirs. Allons donc repasser nos yeux, nos sourires, notre cœur à l'eau sucrée et odorante de nos précieux souvenirs. Ils seront une denrée exceptionnelle pour nos retrouvailles virtuelles de cette année. En effet plusieurs ne pourront pas aller rejoindre leur famille, alors ressortons nos photos, nos bouts de films, et rigolons un bon coup!

Pour ma dernière chronique de 2020, quoi de mieux qu'un bon souvenir de coulisse d'une des seules pièces de théâtre québécoises, à ma connaissance, écrite spécialement pour le temps des fêtes. La pièce Réveillon!

showbizz2.jpg

Écrit par mes amis comédiens Michel Charette et François Chénier avec la participation au texte de Jeff Boudreault et de moi-même, ce petit bijou de pièce aux forts accents burlesques, à la Olivier Guimond, Gilles Latulippe et La Poune, fut présentée pour la première fois au théâtre des Hirondelles de Beloeil à l'été 2012. Un hommage aux pionniers du burlesque, un clin d’œil et un coup chapeau à ce genre théâtral malmené qu'on nomme de différentes façons, soit : le burlesque, le vaudeville, les variétés.

Le plaisir de jouer de multiples personnages, de créer et écrire de belles folies en se remémorant des souvenirs comme Symphorien, Les Brillants, Moi et l'autre, les blagues de Claude Blanchard, de Latulippe, etc. fut une joie immense, surtout avec des amis et amies qui respectent ce genre et qui veulent en faire un hommage. Vous devinez que ce fut un plaisir et une satisfaction d'entendre les rires de l'assistance et les souvenirs de cette époque, rapportés par les spectateurs qui venaient nous jaser après la pièce.

La chance de jouer avec Michel et Jeff, mais aussi avec la grande Pierrette Robitaille, et de chanter tous les soirs avec elle en duo, le Minuit chrétien, tout cela déguisé en curé pas trop catholique et un peu pas mal pompette. Vous dire les frissons et les fous rires quelquefois. Je me régale de ma chance!

Nous avons eu la chance de faire une longue tournée en 2012 et 2013 avec cette pièce. Nous sommes d'ailleurs venus jouer ici au Témiscamingue au théâtre du Rift. La joie de venir chez soi, dans nos racines, mes racines, entendre rire les gens d'ici, et faire découvrir à mes amis comédiens et techniciens, la beauté de notre coin de pays. Ils s'en souviennent encore. Pour eux le Témiscamingue, c'est le bonheur de découvrir les paysages, le majestueux lac Témiscamingue, de dormir dans des chalets immenses à la Bannik et déguster les produits de nos agro transformateurs. Fierté pour moi de leur montrer notre coin de pays dans le pays, qu'est le Témis. Fierté aussi de baver gentiment mon ami Jeff Boudreault, alors que le maire de Ville-Marie de l'époque (salut, Bernard!) me remettait les clés de la ville, et que lui de son côté n'avait rien reçu du maire de sa ville natale, Roberval, lors de notre passage en tournée. « Faut croire qu'on ne te trouve pas bin bon dans ton coin de pays! » lui ai-je dit. On se tire la pipe encore avec cela aujourd’hui!

Je vous partage ici quelques photos, des liens pour voir des extraits promotionnels de cette pièce Réveillon, que quelques centaines de personnes ont pu voir voilà huit ans au Témiscamingue. Vive les souvenirs. Profitons de ce temps des fêtes un peu fou, qui aura besoin de beaucoup d'imagination et de résilience, pour se fabriquer de nouveaux souvenirs tout neufs, pour les soirs ou les années plus grises.

showbizz3.jpg

On se revoit en 2021!

Joyeuses fêtes! Que la fête soit avec vous, santé de fer et du temps pour tout faire.

https://www.youtube.com/watch?v=zDGWe47s8cQ

https://youtu.be/6Ljinxg6Rcs

Témiscamingue-Annonce chronique Showbizz-9,833x3,569-33852.jpg