— PUBLICITÉ—

Culture et confinement : Les précisions de la ministre Nathalie Roy

15 Janvier 2021

par : Communiqué

photo : Madame Nathalie Roy, ministre de la Culture et des Communications du Québec

À l’instar de plusieurs représentants des associations nationales du secteur des arts et de la culture, la coprésidente du Réseau des conseils régionaux de la culture du Québec (RCRCQ), Valérie Beaulieu a participé le 7 janvier 2021 à une rencontre avec la ministre de la Culture et des Communications du Québec, Madame Nathalie Roy.

Au cours de cette rencontre, la Ministre a d’abord réitéré son appui au milieu et signifié qu’elle travaille très fort pour faire valoir les besoins et les enjeux du milieu dans les négociations pré-budgétaires qui se tiennent actuellement. Elle veut être à l’écoute de nos préoccupations pour modifier, s’il le faut, les mesures déjà mises en place afin de les améliorer.

— PUBLICITÉ—

Elle a aussi répondu aux questions des divers représentants. Voici un résumé de ses réponses :

Le couvre-feu

  1. Une nuance a été apportée depuis l’annonce du 6 janvier : en plus des travailleurs essentiels, toute personne dont la présence est nécessaire sur le lieu de travail peut travailler en dehors des heures du couvre-feu, en autant qu’elle ait en sa possession une attestation de son employeur qui prouve que c’est pour le travail et qui indique les heures auxquelles elle est convoquée.
  2. Un formulaire est disponible sur le site de Québec.ca, le lien sera mis en ligne aussi sur le site du MCC pour que les employeurs puissent fournir cette attestation lorsque requis.
  3. Il importe d’indiquer le numéro de téléphone d’un répondant, un responsable capable de prouver aux autorités que la personne revient ou se déplace pour du travail.
  4. C’est possible également pour un autoproducteur (ex.: documentaire ou musicien) qui est son propre patron en autant qu’il soit en mesure de prouver par une attestation de sa présence nécessaire (ex.: la salle ou le studio qu’il loue). On tentera d’ajuster le formulaire en conséquence pour ce cas de figure.

Répétitions

  1. Les répétitions et l’accès aux lieux de répétition sont autorisés.
  2. Les répétitions libres (ex. : entrainement de cirque ou de danse) doivent respecter les heures du couvre-feu.
  3. Les répétitions dans des lieux de diffusion en vue d’une captation ou d’un enregistrement sont autorisées pendant le couvre-feu en autant que l’employeur ou le producteur peut prouver que la présence de la personne est nécessaire à ces heures et que c’est pour du travail rémunéré.

Librairies

La cueillette de livres est permise, mais à l’extérieur seulement.

Loisirs culturels / formations / médiation culturelle

  1. Toutes les questions sur le loisir culturel, la formation personne à personne à domicile, seront répondues plus tard; le MCC n’avait pas les informations au moment de l’appel.
  2. Les ateliers de médiation culturelle en classe sont permis.

Résidences d’artistes

  1. On nous reviendra avec une réponse plus claire pour savoir si un artiste en résidence peut rester sur les lieux au-delà de 20 h.
  2. Le déplacement d’un artiste d’une région à une autre pour aller en résidence est autorisé puisque c’est pour du travail.

Représentations annulées

Le programme de compensation de billetterie du CALQ est valide jusqu’au 31 mars 2021.

Musées

Le personnel des musées peut travailler sur place pour prendre soin des collections et faire du montage / démontage.

Tournages et captations

  1. Tout comme les tournages, les captations de spectacles sont permises.
  2. Les studios de doublage, de post-synchronisation et d’enregistrements peuvent rester ouverts.
  3. Les captations de concerts live pendant les heures de couvre-feu sont permises parce que c’est du travail.
  4. Les visites de plateaux par la CNESST vont s'intensifier.

Articles suggérés