— PUBLICITÉ—

Le Téléthon de la Ressource : un engagement malgré la COVID-19

21 Janvier 2021

par : Moulay Hicham Mouatadid | Journaliste de l'Initiative de journalisme local

C’est sous la présidence d’honneur de Jean Dion, fondateur du Groupe Dion, que se tient la vingt-quatrième campagne de financement de la Ressource pour personnes handicapées Abitibi-Témiscamingue/Nord-du-Québec. Depuis le début de la campagne, qui porte le thème « Ensemble, cultivons la bienveillance », les organisateurs suivent de près l’évolution des mesures sanitaires et les ordonnances du gouvernement afin de s’y conformer. « Dans les faits, depuis le tout début de la préparation du 24e Téléthon, nous travaillions déjà avec les règles de la Santé publique édictées en mars dernier. Ces règles nous apportent un surplus de travail considérable. Mais le Téléthon est nécessaire et c’est pourquoi nous tenons à le réaliser », explique le directeur général de la Ressource pour les personnes handicapées en Abitibi-Témiscamingue/Nord-du-Québec, Rémy Mailloux.

Des artistes régionaux

De la programmation au déroulement des activités ainsi que l’engagement du personnel, tout était pensé afin d’accomplir la mission dans les règles de l’art du contexte de la COVID-19. « Nous avons dû repenser complètement le déroulement du Téléthon. Nous nous sommes penchés sur chacune des actions posées durant les six heures du Téléthon et cela pour chacun des bénévoles qui le rendent possible », détaille le directeur général de la Ressource pour les personnes handicapées. « Les bénévoles et les artistes sont limités à un nombre minimal, 98 % de la programmation artistique fait appel à des artistes régionaux. Le groupe musical est entièrement composé de musiciens régionaux à l’exception du directeur musical », ajoute-t-il.

— PUBLICITÉ—

Le guide de la CNESST respecté

D’autres mesures vont être mises en place à la suite des nouvelles ordonnances des autorités sanitaires et gouvernementales. « Ces règles nous obligent à repenser à toutes nos façons de faire. Il faut respecter la distanciation. Nous devons déplacer chacune des zones de travail et d’accueil que nous avions l’habitude d’aménager à l’intérieur du Théâtre du cuivre. Depuis le début de la préparation de ce Téléthon, nous travaillons selon le guide de la CNESST et nous avons fait un plan d’action afin de n’oublier aucune mesure à respecter », souligne Rémy Mailloux.

Une émission télévisée

Le Téléthon se tiendra sans public, le 31 janvier et son équipe continue de travailler en étroite collaboration avec les autorités de la Santé publique. « Dans le souci d’assurer la sécurité des artisans du Téléthon, il se tiendra sans public. Ça sera traité comme une émission télévisée. Durant le déroulement, toutes les personnes impliquées, dont les artistes, devront porter le masque pour se rendre sur les lieux de leurs prestations », déclare le directeur général de la Ressource pour les personnes handicapées en Abitibi-Témiscamingue/Nord-du-Québec.

Des objectifs déterminés

Plusieurs objectifs sont fixés pour cette édition et les membres de la Ressource continuent de développer leurs approches et repenser de nouveaux concepts afin d’accomplir leur mission auprès de la communauté. « Nos objectifs sont de produire le Téléthon malgré toutes les restrictions en place et d’atteindre, sinon dépasser, le montant espéré soit 450 000 $ », souhaite Rémy Mailloux. « Les membres de la Ressource ont des besoins réels et légitimes. La Ressource veut continuer à répondre aux demandes qui lui sont adressées afin de contribuer au bien-être de ses membres. »

Articles suggérés