— PUBLICITÉ—

COVID-19 : Le point de presse du CISSS-AT

28 Janvier 2021

par : Moulay Hicham Mouatadid | Journaliste de l'Initiative de journalisme local

À l’écriture de ces lignes, le de cas confirmés en Abitibi-Témiscamingue dans les dernières 24 h est de 6, ce qui l’augmente à 518 au total depuis le début de la deuxième vague. Le nombre de cas rétablis dans la région a atteint les 473 et 5 personnes sont présentement hospitalisées. On ne dénombre aucun cas actif au Témiscamingue, 12 pour la MRC d’Abitibi, 19 en Abitibi-Ouest, 5 à Rouyn-Noranda et 8 dans la MRC de la Vallée-de-l’Or.

Augmentation des hospitalisations

Le Centre intégré de santé et de services sociaux de l'Abitibi-Témiscamingue (CISSS-AT) explique que l’augmentation des hospitalisations au cours des derniers jours correspond au décalage moyen de deux semaines généralement observé entre l’augmentation du nombre de cas enregistrés et l’augmentation du nombre d’hospitalisations. « La Santé publique réitère donc que, même si la majorité des personnes qui contractent le coronavirus ne développent pas de symptômes sévères nécessitant une hospitalisation, le meilleur moyen de protéger la communauté, les personnes les plus vulnérables et le système hospitalier consiste à respecter les mesures préventives et de confinement– distanciation physique, port du couvre-visage, lavage des mains, étiquette respiratoire, limitation des contacts sociaux et des déplacements au strict minimum et respect du couvre-feu en vigueur partout au Québec jusqu’au 8 février », souligne le CISSS-AT .

— PUBLICITÉ—

Les rendez-vous au CISSS-AT!

Le Centre intégré de santé et de services sociaux de l'Abitibi-Témiscamingue confirme que tous les établissements du CISSS de l'Abitibi-Témiscamingue sont sécuritaires et que les enfants peuvent être accompagnés d'un seul parent alors que les usagers qui requièrent de l'assistance peuvent être accompagnés d'un seul proche aidant. Également, les usagers qui n'ont pas besoin d'assistance doivent se présenter seul.

La situation épidémiologique

Le CISSS-AT a organisé aujourd’hui un point de presse dans lequel il a présenté l’état de situation épidémiologique en Abitibi-Témiscamingue. Voici les principaux éléments qui ont été présentés lors de ce point de presse :

  1. L’Abitibi-Témiscamingue a franchi le cap des 5 000 personnes vaccinées.
  2. À partir du 1er février, il n'y a plus de dépistage sans rendez-vous.
  3. Même si le nombre de cas actifs continue à diminuer dans la région, la Santé publique rappelle qu’il est nécessaire de continuer à appliquer les mesures d’hygiène préventives et de confinement puisque le virus circule toujours en Abitibi-Témiscamingue.
Tableau.JPG

Appel à la collaboration

À rappeler que la direction de la Santé publique suit avec attention l’évolution de la situation épidémiologique dans la province voisine, notamment en lien avec la détection du nouveau variant britannique dans la région de Sudbury. Le CISSS-AT rappelle à la population que même si les déplacements entre les provinces ne sont pas interdits, il convient d’éviter tout déplacement non essentiel.

Madame Caroline Roy a sollicité la coopération et la collaboration de chaque personne résidant sur le territoire de l’Abitibi-Témiscamingue afin de respecter rigoureusement les mesures du gouvernement afin de ralentir la propagation du virus et réussir la campagne de vaccination.

Articles suggérés