— PUBLICITÉ—

L’ACFO-Témiskaming : de Ghislain Lambert à Patrick Boucher

6 Février 2021

par : Dominique Roy | Journaliste de l’Initiative de journalisme local

photo : Patrick Boucher

C’est officiel : Patrick Boucher est le nouveau président de l’ACFO-Témiskaming. Déjà membre du conseil d’administration depuis 2019, il succède maintenant à Ghislain Lambert qui terminait son deuxième mandat de deux ans à la présidence.

Patrick Boucher, nouveau président

Patrick Boucher habite à Temiskaming Shores depuis décembre 2017, mais il ne s’agit pas réellement d’un nouveau venu dans la région. « C'est notre troisième séjour au Témiskaming ontarien. Cette fois-ci, nous prévoyons demeurer ici fort longtemps. Les enfants se sont intégrés facilement dans notre belle communauté. » La réalité franco-ontarienne, et celle de la région du Témiskaming, il la connaît donc assez bien, et il se dit motivé à relever les nouveaux défis qui l’attendent.

— PUBLICITÉ—

« Les deux prochaines années seront charnières, particulièrement dû au départ à la retraite de notre directeur général, Jean-Claude Carrière, qui a été le phare de la francophonie de la région depuis tant d'années. Nous allons aussi travailler à la réalisation des objectifs de notre plan stratégique, par exemple, les programmes Hello/Bonjour et Tisser des liens. Il y a aussi la Coopérative jeunesse de services, Coopérative Joyal, qui est supervisée par notre chargée de projet, Raphaëlle Falardeau. » Monsieur Boucher est également à l’affût des préparatifs de la 15e édition du Festival des Folies Franco-Fun. Le comité organisateur planche sur une version 2.0 en raison des contraintes liées à la pandémie.

À court terme, c’est donc la retraite de monsieur Carrière qui est la principale préoccupation. « Pour la prochaine année, je veux surtout assurer un succès de transition avec une nouvelle direction générale. » Heureusement, le nouveau président se dit bien entouré. « Je tiens à souligner l'appui et la confiance que je ressens de la part des membres du conseil : Patricia Poirier (vice-présidente), Dominique Nackers (trésorier), Ghislain Lambert, Marc Martin, Pauline Lachapelle, Suzanne Martin et Aine Bennett (représentante jeune). »

Ghislain Lambert, président sortant

Il est dans la coutume de l’ACFO d'effectuer deux mandats et de passer le flambeau. Bien que ses deux termes soient terminés et que le siège de la présidence fut cédé à monsieur Boucher, Ghislain Lambert ne quitte pas l’organisation. Il y est impliqué depuis de nombreuses années, et pour lui, il était important de faire encore partie de l’équipe. « Je vais continuer d’agir comme représentant de New Liskeard au sein du conseil d‘administration, de participer activement au sous-comité de la mise sur place d’un carrefour communautaire, de siéger à la table du comité de finances, d’organiser notre tournoi golf annuel et d’assurer une transition harmonieuse lorsque notre agent prendra sa retraite au mois de juin 2021. »

En novembre 2016, monsieur Lambert succédait à Anne Thibodeau. De cette expérience, il en conserve de précieux souvenirs. « Un souvenir qui me vient à l’idée est la manifestation que l’ACFO a organisée pour souligner notre mécontentement avec la décision du gouvernement Ford d’annuler des services offerts aux Franco-Ontariens. Le 1er décembre 2018, plus de 250 personnes de la région se sont rassemblées au centre-ville de New Liskeard pour démontrer leur mécontentement à la suite de la décision des conservateurs d’abolir le commissariat aux services en français et d’abandonner le projet d’université en français. Ce rassemblement fait chaud au cœur de voir que plusieurs francophones de l’Ontario maintiennent toujours cette fierté de notre langue et culture. Tout rassemblement qui réunit un nombre considérable de Franco-Ontariens est pour moi un beau souvenir que ce soit le brunch des organismes, le Festival des Folies Franco-Fun, les activités offertes dans les écoles, notre tournoi de golf annuel et autres. Il est toujours bon d’être entouré de gens qui partagent nos expériences antérieures comme Franco-Ontariens ou Québécois. »

Pour terminer, monsieur Lambert précise que les activités qui ont eu lieu alors qu’il était président de l’ACFO sont le fruit des efforts considérables de l’agent de supervision Jean-Claude Carrière et de nombreux bénévoles. C’est grâce aux nombreux efforts collectifs qu’il garde un souvenir mémorable de sa participation comme leader.

Articles suggérés