— PUBLICITÉ—

COVID-19 : État de la situation et nouvelles règles en vigueur

3 Février 2021

par : Moulay Hicham Mouatadid | Journaliste de l'Initiative de journalisme local

Selon les dernières données du Centre intégré de santé et de services sociaux de l'Abitibi-Témiscamingue (CISSS-AT), le nombre de cas depuis le début de la deuxième vague a augmenté à 530. Le nombre de cas rétablis dans la région a atteint les 492 et 6 personnes sont en hospitalisation. On compte actuellement 37 cas actifs en Abitibi-Témiscamingue, dont 10 pour la MRC d’Abitibi et 19 en Abitibi-Ouest.

Selon les dernières données du CISSS-AT, on observe une stabilisation des cas rapportés hebdomadairement : au cours des deux dernières semaines, ce sont 30 et 33 cas qui ont été déclarés dans la région. « Il s’agit d’une baisse depuis le début de 2021, mais l’atteinte de ce plateau invite tout de même à la vigilance et au maintien de l’application rigoureuse des mesures d’hygiène préventives puisque le virus circule toujours, et ce, dans toutes les MRC de la région », souligne le CISSS-AT.

— PUBLICITÉ—

Les nouvelles règles et directives en vigueur

À partir de la semaine prochaine, partout au Québec, les commerces vont pouvoir ouvrir ainsi que les salons de coiffure et les musées. Également, six régions du Québec vont se trouver dans de nouvelles zones orange dont l’Abitibi-Témiscamingue. Or, malgré ce passage à la zone orange le 8 février prochain, l’interdiction de rassemblement dans les domiciles et sur les terrains privés ainsi que le télétravail obligatoire seront maintenus.

En revanche, certains assouplissements entreront en vigueur, notamment la réouverture des commerces non prioritaires, incluant ceux de soins personnels et esthétiques et la réouverture des restaurants avec un maximum de deux adultes par table, accompagnés, s'il y a lieu, de leurs enfants d'âge mineur. Par ailleurs, la réouverture des musées et des bibliothèques et la permission d'accueillir jusqu'à 25 personnes dans un lieu de culte seront possibles dès la semaine prochaine.

La reprise des activités sportives et de loisir avec le respect de la règle des 2 mètres sera permise. Pour ce qui est des activités extérieures, un maximum de 8 personnes est permis. Les activités intérieures doivent être individuelles, en duo ou en famille. Les salles d'entraînement pourront ouvrir, avec restriction de la capacité et les activités de groupe seront toutefois interdites. À noter que la réouverture des cinémas et des salles de spectacle, avec le port du masque de procédure, est prévue à compter du 26 février prochain dans la région.

Appel à la collaboration

D’ailleurs, le CISSS-AT rappelle toujours à la population que, pour freiner la transmission, il est essentiel de limiter ses contacts à la bulle familiale, c’est-à-dire aux personnes qui vivent à la même adresse. « Les mesures d’hygiène préventive (distanciation, port du couvre-visage, lavage des mains) doivent également s’appliquer au sein de la bulle familiale lorsque cela est indiqué. Si un membre de la bulle familiale présente des symptômes, il doit immédiatement se placer en isolement préventif dans une pièce de la maison, utiliser une toilette qui soit réservée à son usage, prendre rendez-vous pour un test de dépistage et attendre un résultat négatif avant de réintégrer la bulle familiale », a-t-il précisé.

Articles suggérés