— PUBLICITÉ—

Journées de la persévérance scolaire : la motivation au centre des préoccupations

17 Février 2021

par : Moulay Hicham Mouatadid | Journaliste de l'Initiative de journalisme local

Reconnaître la résilience et la capacité d'adaptation des jeunes en cette année mouvementée, c’est ce qu’envisagent et encouragent les acteurs engagés dans les Journées de la persévérance scolaire. Depuis plusieurs années, le Québec se mobilise pour la réussite éducative des jeunes dans le cadre des Journées de la persévérance scolaire (JPS), qui sont célébrées durant la troisième semaine du mois de février. L’édition de cette année a débuté le 15 et se termine le 19 février. Le porte-parole de cette édition, Laurent Duvernay-Tardif, sera avec toutes les classes du Québec de 3e cycle du primaire ainsi que du secondaire lors d’un grand rassemblement virtuel, ce 17 février.

Insuffler un vent de motivation

Ces journées visent à rappeler aux élus nationaux et municipaux, aux organismes, aux employeurs, aux parents et à l’ensemble des acteurs nationaux et régionaux de l’éducation, de la santé et de la petite enfance qu’ils sont tous indispensables et ont un rôle à jouer dans la persévérance scolaire des jeunes. Elles sont également une occasion de repenser le futur pour une bonne motivation chez les jeunes Québécois. « La dernière année a été éprouvante pour nos élèves et nos étudiants. L’objectif des Journées de la persévérance scolaire en 2021 est donc de prendre un moment pour constater les efforts et le chemin parcouru jusqu’à maintenant. Le slogan de l’édition 2021 est donc Un moment. Pour eux. Nous désirons insuffler un vent de motivation pour pousser les jeunes à terminer l’année scolaire. Prenons donc un moment pour souligner et féliciter les jeunes pour leur incroyable capacité d’adaptation », fait savoir la conseillère en communication d’Action Réussite Abitibi-Témiscamingue, Frédérik Bédard.

— PUBLICITÉ—

Frédérik Bédard .jpg

Chaque geste compte

Durant ces Journées de la persévérance scolaire, des milliers d’activités et d’événements sont mis en œuvre dans les écoles et les municipalités de tout le Québec. « Cette année, dans la région, nos attentes sont de multiplier les actions à travers tout le territoire. Chaque geste compte, et ce, dans tous les milieux que fréquentent les jeunes. Nous avons donc conçu des publications ciblées envoyées dans différents milieux (écoles, élus, communautés, employeurs) afin de voir émerger des actions dans tous ces lieux. Les gens nous envoient les activités qu’ils organisent et nous les répertorions afin d’en faire la promotion durant la semaine des JPS. Notre objectif est donc de multiplier les sources d’encouragement bien au-delà des écoles », souligne la conseillère en communication.

La poursuite du parcours scolaire

Les Journées de la persévérance scolaire qui sont lancées et portées par l'ensemble des Instances régionales de Concertation (IRC) sont aussi une occasion pour des centaines d'organisations dans toutes les régions du Québec de faire une réelle différence dans la réussite des jeunes. « Les défis sont en effet importants. Les gens sont fatigués et plus moroses. Il faut trouver une façon de les mobiliser et de les motiver afin qu’ils transmettent cette motivation à nos jeunes. Cette année, encore plus que les autres années, il est primordial de motiver les jeunes dans la poursuite de leur parcours scolaire. Le contexte aura rendu le parcours de plusieurs encore plus difficile », a expliqué madame Bédard.

Articles suggérés