— PUBLICITÉ—

Les mille et un visages de Billy Bergeron

19 Février 2021

par : Marjorie Gélinas

photo : Billy Bergeron posant avec l'une de ses toiles

Billy Bergeron de Saint-Bruno-de-Guigues est superviseur d’usine chez Équipements Cardinal. Au Témiscamingue, on le connaît aussi en tant que musicien puisqu’il est membre depuis maintenant 13 ans de la formation Les 8 sourcils en tant que guitariste et chanteur. Citoyen impliqué, il fait également partie de plusieurs comités et organismes événementiels, culturels et communautaires.

Ce que plusieurs ignorent, toutefois, c’est que Billy Bergeron est aussi un artiste peintre très talentueux, comme en témoignent ses œuvres exposées au bistro pub Le Cimonak. C’est un peu par hasard que monsieur Bergeron s’est lancé dans la peinture, il y a environ trois ans. « J’avais envie de voir ce que j’étais capable de faire », de raconter l’artiste. Le résultat fut sans doute satisfaisant, puisque les toiles n’ont cessé de se succéder depuis.

— PUBLICITÉ—
Willie Nelson par Billy Bergeron - Photo courtoisie Billy Bergeron.jpg

Le créneau de Billy Bergeron, ce sont les portraits monochromes grand format réalisés à l’acrylique. « Je ne crée pas des images qui sortent de mon imagination. En revanche, j’ai toujours été bon pour faire des reproductions. » Son premier projet fut un portrait de Willie Nelson, un artiste américain bien connu des amateurs de musique country. « Une demande spéciale de mon beau-frère », explique l’artiste. Pas moins de 20 heures furent nécessaires au peintre autodidacte pour la réalisation de cette première toile. De projet en projet, les essais et erreurs de Billy Bergeron lui permettent de gagner en expérience et en rapidité, si bien qu’il peut maintenant réaliser un portrait en 6 à 10 heures environ.

James Hetfield par Billy Bergeron - Photo Courtoisie Billy Bergeron.jpg

Il travaille simultanément sur plusieurs tableaux à la fois. « Lorsque je suis bloqué, que quelque chose cloche dans l’image, je place la toile dans la descente d’escalier, pour qu’elle soit bien en vue. À force de la regarder et avec du recul, je peux déterminer ce qui ne va pas et la poursuivre. »

Celui qui a commencé pour son propre plaisir avoue qu’il ne se met aucune pression pour livrer ses œuvres. « J’accepte les commandes, mais j’avise les gens qu’ils ne doivent pas être pressés! Je peins dans mes temps libres et je me mets zéro pression », explique celui qui avoue cependant que ses pinceaux ne sont jamais rangés bien loin.

Dans les locaux abritant Le Cimonak, des portraits d’artistes qui ont marqué l’histoire de la musique ornent les murs. « C’est mon beau-frère qui a parlé de mes toiles à Cimon Murray (le propriétaire de l’établissement) », explique Billy Bergeron. Monsieur Murray a tout de suite été souhaité exposer les toiles de monsieur Bergeron. « Il m’aide beaucoup dans la promotion de mon travail et me téléphone dès qu’une personne se montre intéressée par une de mes œuvres. »

Elvis Presley par Billy Bergeron - Photo Courtoisie Billy Bergeron.jpg

L’un des petits plaisirs de l’artiste-peintre, c’est d’observer la réaction des gens pour lesquels il peint des portraits personnalisés. En effet, des clients lui commandent parfois des portraits d’êtres chers qui sont décédés et Billy Bergeron est toujours très touché par l’effet produit lorsqu’il leur dévoile le résultat de son travail.

Peindre des toiles immenses en noir et blanc, c’est tout un défi. Défi que Billy Bergeron relève avec brio. L’autre défi de l’artiste en ce moment, c’est de trouver une façon de se procurer son matériel le plus localement possible afin de continuer d’exercer sa passion tout en soutenant à sa façon l’économie de la région.

Jimmy Hendrix par Billy Bergeron - Photo Courtoisie Billy Bergeron.jpg

Kurt Cobain par Billy Bergeron - Photo Courtoisie Billy Bergeron.jpg

Mick Jagger par Billy Bergeron - Photo Courtoisie Billy Bergeron.jpg

Oeuvre Rockabilly de Billy Bergeron - Photo Courtoisie Billy Bergeron.jpg

Articles suggérés