— PUBLICITÉ—

Une passion qui ne faiblit pas

12 Mars 2021

par : Marjorie Gélinas

photo : Nate M.B. lors du dernier spectacle qu'il a eu l'occasion de faire, à la Foire Gourmande en 2019

Nathan Marchand-Bourgeois, conseiller en sécurité financière chez Vision Finance, est également connu des amateurs de musique Hip Hop sous le pseudonyme Nate M.B. L’artiste a récemment lancé son 2e album, Hibernate, après avoir sorti The Elephant in the Room en décembre 2018. Passionné et productif, il a déjà presque terminé l’enregistrement de son 3e album, Walking on Thin Ice, dont la sortie est prévue pour la fin de 2021.

Nate M.B. lors du dernier spectacle qu'il a eu l'occasion de faire, à la Foire Gourmande en 2019.jpg

C’est au début de son adolescence que Nathan Marchand-Bourgeois débute son immersion dans l’univers de la musique Hip Hop. « J’étais au secondaire, j’avais environ 13 ans. Je traînais toujours mon petit pad et je m’inspirais des artistes que j’aimais pour écrire », se souvient-il. « Je suis un gros fan d’Eminem depuis toujours. » La passion et la créativité ne l’ont jamais quitté depuis. Nate M.B. ne cesse d’écrire des chansons, s’inspirant de son quotidien et de celui des gens de son entourage. « J’en écoute beaucoup [du Hip Hop] aussi », poursuit-il. Dévoué à son art, il consulte régulièrement des dictionnaires anglophones afin d’enrichir son vocabulaire dans cette langue. Il peaufine continuellement son style, qu’il souhaite le plus accessible possible, afin de rejoindre un public plus large.

— PUBLICITÉ—

Pour l’enregistrement de ses albums, Nate M.B. collabore avec un autre Témiscamien; l’artiste D-Ric, Cédric Paquin-Bellehumeur de son vrai nom. Propriétaire du Studio 11e Axe à Ville-Marie, ce dernier enregistre également d’autres musiciens du Témiscamingue, dont le groupe Mother Nature. « L’album [Hibernate] était sur le point de sortir lorsque la COVID a commencé », raconte Nathan Marchand-Bourgeois. Avec la pandémie, la décision de reporter le lancement fut prise. Nate M.B. et D-Ric en ont donc profité pour en enregistrer un 2e album. « Il ne manque que quelques chansons à enregistrer », précise monsieur Marchand-Bourgeois.

La pochette de Hibernate, le plus récent album de Nate M.B..jpg

L’album Hibernate a été baptisé ainsi en référence au confinement imposé par la pandémie, qui nous a tous plongés, selon Nate M.B., dans un état d’hibernation. Un premier extrait, Plague, est disponible pour écoute sur YouTube. On peut se procurer l’album physique à l’Intro Musique, chez Bergeron Électronique, ainsi qu’au Cagibi. Il sera également bientôt disponible en version numérique sur plusieurs plateformes en ligne. Toutefois, l’artiste nous a informés que se procurer l’album dans sa version physique est la façon privilégiée pour démontrer notre soutien aux chanteurs et musiciens. « J’ai reçu une paie de 3 $ d’Apple Music jusqu’à présent. J’ai déjà discuté avec les membres de la formation Saratoga et de leur côté, c’est environ 20 $ par année qu’ils reçoivent en redevances d’Apple Music pour leurs ventes en ligne. » Quand on pense à tout le travail investi pour l’écriture des chansons, puis au paiement des heures de studio pour l’enregistrement, ce salaire est tout à fait dérisoire. D’où l’importance de s’informer convenablement afin de soutenir les artistes locaux de la bonne façon.

Cependant, Nathan Marchand-Bourgeois ne fait pas de la musique dans l’objectif ultime de vivre exclusivement de son art. C’est son amour pour le Hip Hop, qui n’a jamais faibli depuis son adolescence, qui lui donne envie de poursuivre dans cette voie. Écrire des chansons apporte à cet artiste fierté et satisfaction. « Et c’est très libérateur aussi », conclut Nate M.B.

Articles suggérés