— PUBLICITÉ—

Six associations de la région optent pour une extension de leurs activités sous forme d’entraînements

26 Mars 2021

par : Communiqué - Source : Hockey Abitibi-Témiscamingue

photo : Source : Site Web de Hockey Abitibi-Témiscamingue - Crédit : Marc Désilets (archives)

À la suite des annonces gouvernementales de vendredi dernier sur le déconfinement du sport organisé, six associations de hockey mineur de la région ont opté pour la poursuite de leurs activités pour une période variant entre cinq et six semaines.

Ces activités se résumeront essentiellement à des entraînements, par groupe de huit athlètes encadrés par un entraîneur, puisqu’aucune forme de compétition n’est autorisée par les autorités de la Santé publique. Le retour de matchs à même les entraînements ne serait autorisé que dans la mesure où l’Abitibi-Témiscamingue serait de retour en zone jaune avant la clôture des activités.

— PUBLICITÉ—

Ces critères mettent ni plus ni moins un terme à la saison de hockey 2020-2021, telle qu’on la connaissait avant la mi-décembre, où les deux ligues régionales opéraient avec des équipes au format réduit et des matchs joués dans un format 4 contre 4.

« L’important dans le contexte, c’est de permettre à nos jeunes de renouer avec la patinoire après trois mois d’inactivité, pour ceux et celles qui le désirent. Vu la limitation des groupes à huit athlètes, on ne croit pas en la nécessité de maintenir les équipes comme elles étaient lorsque nous avons cessé nos opérations le 13 décembre dernier. Il demeure évident que nous ne pourrons plus rejouer de matchs de la reprise jusqu’à la fin des activités, fin avril. On suggère aux associations de plutôt se mettre en mode pré-camp pour la saison prochaine et de miser sur l’enseignement des habiletés individuelles, sans regard à ce que représentait la formation des équipes jusqu’au 13 décembre dernier », a signalé d’un trait le président de Hockey Abitibi-Témiscamingue, Christian Beaulé.

Les associations de hockey mineur de Lebel-sur-Quévillon, Matagami, Mistissini, Ouje-Bougoumou et Témiscaming ont déjà signifié qu’elles mettent un terme à leur saison 2020-2021 malgré la reprise autorisée

Voici la liste des AHM qui ont choisi de redémarrer leurs activités à compter du 26 mars:

  • Amos (jusqu’au 25 avril)
  • La Sarre (jusqu’au 2 mai)
  • Rouyn-Noranda (jusqu’au 25 avril)
  • Témiscamingue (jusqu’au 25 avril, au Colisée de Guigues seulement)
  • Val-d’Or (jusqu’au 30 avril, avec possibilités en mai)
  • Waskaganish (jusqu'au 18 avril, actuellement zone jaune)

Quant à l’AHM de Senneterre-Barraute, elle reprendra les activités seulement si la région passe en zone jaune avant le 26 mars, à l’Aréna Desjardins de Barraute.

Donc en résumé, pour les AHM qui reprendront leurs activités dans une semaine, voici quelques consignes qui seront en vigueur:

  • Entraînement avec groupe de huit athlètes maximum + 1 entraîneur pour une pleine glace;
  • Pas de spectateurs dans les gradins;
  • Les parents des divisions M9 (novice) et M7 (pré-novice) peuvent entrer dans l’infrastructure pour attacher les patins de leur enfant, mais doivent quitter immédiatement après;
  • Aucun rassemblement de parents à l’extérieur de l’infrastructure;
  • Aucun mini-match accepté à l’intérieur des groupes restreints, tant que l’Abitibi-Témiscamingue sera en zone orange;
  • Les joueurs et joueuses de toutes les catégories doivent arriver en partie vêtus à leur entraînement (exception: équipes sport-études);
  • Port du matériel de protection toujours requis pour les entraîneurs.

Source : Hockey Abitibi-Témiscamingue

Articles suggérés