— PUBLICITÉ—

Internet haute vitesse : Le fédéral annonce le transfert des pouvoirs à Québec

12 Avril 2021

par : Moulay Hicham Mouatadid | Journaliste de l'Initiative de journalisme local

Le gouvernement fédéral a annoncé, le 22 mars dernier, le transfert des pouvoirs à Québec et des sommes nécessaires au déploiement de l’Internet haute vitesse dans les régions rurales. « C’est un dossier qui me tient particulièrement à cœur depuis le début de mon mandat. Nous restons attentifs sur plusieurs points dans le déploiement de cette annonce, notamment concernant l’accès aux poteaux, la saine concurrence et la place des plus petits joueurs, ainsi que la propriété des infrastructures », exprime le député de l’Abitibi-Témiscamingue à la Chambre des communes, Sébastien Lemire.

Un besoin essentiel

Pour le Bloc Québécois, cette annonce du gouvernement fédéral est l’aboutissement d’un combat de nombreuses années, il souhaite que cette décision ne reste pas virtuelle. « L’accès à Internet haute vitesse est un besoin essentiel et une priorité universellement reconnue par l’ensemble des acteurs politiques et économiques de nos régions, de même que pour de nombreuses familles vivant en ruralité. Avec son objectif de 2022, le gouvernement du Québec avait des objectifs hautement plus ambitieux que celui du Canada. Le gouvernement fédéral s’est enfin rendu à l’argument du Bloc Québécois réclamant à Justin Trudeau d’arrimer son financement et ses programmes avec Québec », exprime le député d’Abitibi-Témiscamingue et porte-parole du Bloc Québécois en matière d’accès à Internet haute vitesse.

— PUBLICITÉ—
HOC-2020-1120-BT-QP-134 web (002).jpg

Le Témiscamingue souvent oublié

Ottawa, qui changera son échéancier de branchement à Internet haute vitesse au Québec, va suivre la cadence de Québec pour en assurer le déploiement dans presque l’ensemble de ses régions. « Selon les chiffres qu’on voit, on est la deuxième région qui va avoir la plus grosse part du gâteau. On sait qu’elle a été oubliée très souvent par le passé dans les différents programmes de financement de la part des deux gouvernements, maintenant c’est 121 millions de dollars qui sont annoncés pour la région concrètement, donc on parle de brancher 13 429 foyers, c’est effectivement une excellente nouvelle », a déclaré monsieur Lemire.

D’importantes questions demeurent…

Très préoccupé par les enjeux touchant l’accès aux poteaux partout sur le territoire du Québec et par la place des petits joueurs dans le marché, Sébastien Lemire s’interroge de la garantie du service à long terme dans les communautés si un fournisseur n’a qu’à payer une petite partie des investissements et que le reste de la facture est assumée par les différents paliers de gouvernement. À noter que le Bloc Québécois se réjouit du principe de l’entente, mais souligne que d’importantes questions demeurent en suspens pour le déploiement d’Internet haute vitesse en région.

Depositphotos_116233088_xl-2015.jpg

Articles suggérés