— PUBLICITÉ—

COVID-19 : L'état de la situation épidémiologique

22 Avril 2021

par : Moulay Hicham Mouatadid | Journaliste de l'Initiative de journalisme local

Le Centre intégré de santé et de services sociaux de l'Abitibi-Témiscamingue (CISSS-AT) offre la possibilité, à compter de 8 h demain matin, soit le 23 avril, pour les personnes atteintes d’une maladie chronique de s’inscrire pour recevoir un vaccin contre la COVID-19 en visitant le www.cisss-at.gouv.qc.ca/vaccination-covid-19/. Or, pour connaître la liste des maladies chroniques et problèmes de santé visés pour la vaccination à ce moment-ci, le CISSS-AT invite la population à visiter le site suivant : www.quebec.ca/sante/problemes-de-sante/a-z/coronavirus-2019/maladies-chroniques-et-problemes-de-sante-vises-pour-la-vaccination-contre-la-covid-19.

Les données en Abitibi-Témiscamingue

Selon les dernières données du CISSS-AT, un nouveau cas de coronavirus s’est ajouté au bilan de l’Abitibi-Témiscamingue au cours des 24 dernières heures. Ce cas a été rapporté dans la Ville de Rouyn-Noranda, mais des cas actifs sont présents dans toutes les MRC de la région. Le nombre de cas a augmenté à 913 depuis le début de la deuxième vague. Le nombre de cas rétablis dans la région, lui, a atteint les 873. On compte 15 cas actifs à Rouyn-Noranda et 13 à la Vallée-de-l’Or. En Abitibi-Témiscamingue, seule la présence du variant du Coronavirus qui a d'abord circulé en Afrique du Sud a été décelée.

— PUBLICITÉ—

À noter que le nombre total de personnes vaccinées en Abitibi-Témiscamingue est de 37 942 et la portion de la population vaccinée (1re dose) s’élève à 26 %. La région se retrouve au 15e rang au Québec en fonction du nombre de doses administrées.

Quant aux allocations des vaccins à venir en Abitibi-Témiscamingue, le CISSS-AT administrera 4 880 doses (Pfizer et Moderna) la semaine du 26 avril; 11 700 doses de Pfizer la semaine du 3 mai et 8 190 doses de Pfizer les semaines du 10, 17 et 24 mai.

L’Abitibi-Témiscamingue toujours fermée

À noter que les déplacements d’une autre région vers l’Abitibi-Témiscamingue sont toujours interdits mais des exceptions s'appliquent, à savoir pour les résidents dans le Nord-du-Québec, ou si vous possédez une résidence principale ou une résidence secondaire sur le territoire, mais dans ce dernier cas, uniquement pour en assurer l'entretien. Également pour ceux qui transportent les biens dans le territoire. Aussi si le déplacement est nécessaire pour recevoir ou prodiguer des soins ou des services de santé ou pour des fins humanitaires. Pareillement, si pour devez vous conformer à un jugement rendu par un tribunal, pour répondre à une assignation, pour comparaître devant un tribunal, ou si vous êtes un employé de la fonction publique fédérale dont le lieu de travail se situe dans la région et dont la présence est requise par l'employeur sur ce lieu de travail.

Articles suggérés