— PUBLICITÉ—

Course à l'approvisionnement et pénurie de produits estivaux

1 Mai 2021

par : Moulay Hicham Mouatadid | Journaliste de l'Initiative de journalisme local

Depuis le début de la pandémie, plusieurs produits sont en rupture de stock ou en pénurie dans les magasins estivaux. Nombreux propriétaires d’entrepôts et commerces s’inquiètent de cette situation alarmante qui touche une grande catégorie de produits. Pour le concessionnaire de bateaux à Ville-Marie, Scie & Marine Ferron, la pénurie touche principalement les pièces et accessoires relatifs aux équipements hors route. « Je peux vous confirmer que les VTT, les moto-cross et les pièces hors route sont les principaux produits concernés par une forte demande et donc une pénurie dans les magasins dans la région », fait savoir le commis aux pièces chez Scie & Marine Ferron, Alex Sabourin.

Scie & Marine Ferron - Photo Facebook 1.jpg

Une demande en flèche

Certains équipements estivaux sont déjà très populaires, avec l’arrivée du printemps et des températures plus clémentes, les gens ne cessent pas de se tourner vers les équipements estivaux, qu’il s’agisse des matériaux pour les équipements ou les accessoires pour les activités extérieures. « La demande est encore plus forte cette année, puisque les gens se sont retournés vers la rénovation de leur maison et ils ont beaucoup plus temps pour les activités extérieures à cause de la conjoncture de la COVID-19 », explique le commis aux pièces. « Ce qui a causé la rareté de certains produits et la pénurie d’autres, c’est également la baisse de la production dans les usines et les entrepôts de production à cause de la pandémie. »

— PUBLICITÉ—

Une pression sans précédent

Les propriétaires de magasins et commerces estiment qu’il va y avoir une pénurie cette année tout de même assez drastique dans la marchandise. « Je peux vous dire que, par exemple, si j’ai dix clients dans mon département, c’est uniquement trois qui vont sortir du magasin avec tous les produits qu’ils veulent acheter, pour les autres, certainement que je n’aurai probablement pas tous les produits escomptés de leur part », précise monsieur Sabourin.

BMR Ville-Marie - Photo Facebook.jpg

S’approvisionner

D’ailleurs, si plusieurs magasins et commerces connaissent des pénuries remarquables au niveau de leurs produits à vendre, d’autres se sont bien organisés et ils ont préparé leur réserve en matière de produits à vendre. « Nous avons bien fait nos calculs et nous nous sommes préparés bien. Nous avons acheté en grande quantité les matériaux qu’il nous faut pour cette période de l’année afin de répondre au besoin du marché », indique Martin Drolet, propriétaire de la quincaillerie BMR à Ville-Marie.

Un contexte favorable

Les matériaux de construction sont beaucoup plus en demande que l’année dernière, plusieurs statistiques démontrent que les meubles de jardin et les barbecues connaissent déjà une plus forte demande que d’habitude. « Nous avons constaté une augmentation phénoménale dans la demande de certains articles. Bien que les prix soient en croissance remarquable et continue, les gens continuent d’acheter et de consommer les produits dont ils ont besoin afin de profiter de ce contexte de la COVID-19 pour finaliser ou avancer dans certains travaux à accomplir chez eux », termine le propriétaire de BMR.

Articles suggérés