— PUBLICITÉ—

Un Témiscamien capitaine de l’équipe E-Sports du Cégep de l’A-T

27 Octobre 2021

par : Dominique Roy

photo : Christian Leduc

Le e-sport, c’est la pratique de jeux vidéo compétitifs. Le phénomène explose depuis les dernières années avec l’organisation de tournois amateurs et professionnels en ligne via Internet. Le e-sport emprunte le fonctionnement du sport traditionnel : équipes, entraîneurs, compétitions, ligues, commanditaires, etc. La discipline est internationale et des joueurs y gagnent leur vie de façon professionnelle. Grande nouveauté pour l’année scolaire 2021-2022 : le Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue a maintenant sa propre équipe qui compétitionne dans la Ligue collégiale des sports électroniques (LCSE).

Patrick Lavoie est la personne responsable des équipes sportives du Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue. « C’est une activité de plus en plus populaire. Il y a plusieurs collèges et universités qui avaient emboîté le pas. C’est aussi présent au secondaire. Par exemple, il y a une équipe e-sport à D’Iberville depuis quelques années. Il y a une demande pour le sport électronique, il y a de plus en plus d’adeptes et on veut être là pour répondre aux besoins de nos étudiants », explique-t-il quant à l’arrivée de cette nouvelle discipline au Cégep.

— PUBLICITÉ—

Monsieur Lavoie avoue qu’il s’agit d’une discipline controversée et que plusieurs remettent en question le bienfondé d’avoir une équipe e-sport en milieu scolaire. Pour le Cégep de l’A-T, c’est une façon d’aller chercher une clientèle moins interpellée par les sports traditionnels. C’est une occasion d’encadrer le tout, de mettre l’accent sur les influences positives d’une telle pratique et d’offrir de l’éducation pour contrer les aspects plus nocifs des jeux vidéo. Chaque pratique de jeux est précédée d’une heure d’activités physiques. Une sensibilisation est aussi offerte au sujet de la cyberdépendance, de la nutrition, des saines habitudes de vie. À l’image des joueurs e-sports professionnels, l’équipe du Cégep bénéficie d’un encadrement structuré et bienfaiteur pour la santé. Pour accommoder l’équipe, un local a été aménagé dans lequel on trouve treize ordinateurs haut de gamme, à la fine pointe de la technologie. D’autres achats suivront, comme des fauteuils de « gamer » plus ergonomiques et aux couleurs du mouvement Astrelles-Gaillards.

Un Témiscamien, capitaine de l’équipe

Jean-Christophe Legrand de Ville-Marie étudie en informatique. Pour lui, tous les facteurs étaient réunis pour qu’il joigne la nouvelle équipe e-sport. Les jeux vidéo l’intéressent beaucoup, et il joue à Overwatch depuis quelques années déjà, le jeu vidéo sélectionné par l’équipe et pour lequel les joueurs s’entraînent et compétitionnent. « C’est le moment parfait pour transformer un temps libre en quelque chose de plus sérieux. Beaucoup pensent que les jeux vidéo, c’est juste pour le fun, mais ça peut être une carrière ou un emploi comme un autre. La raison pour laquelle je voulais vraiment faire partie de cette équipe, c’était pour me faire coacher. C’est rare qu’on a l’occasion de recevoir du coaching dans ce domaine-là et nos entraîneurs sont vraiment compétents et ils réussissent à rendre un joueur bon et compétitif quand il était moyen au départ. »

Ce qui est encore plus motivant pour Jean-Christophe, c’est la fierté d’avoir été nommé capitaine de l’équipe. Selon lui, c’est sa capacité à trouver toujours du positif dans les situations de jeu et à rassembler les troupes qui sont à l’origine de cette responsabilité qu’on lui a confiée. Son rôle est de faire en sorte que les joueurs se sentent à l’aise dans les entraînements comme dans les parties, de déterminer les rôles de chaque membre de l’équipe, d’établir des stratégies efficaces. Pour lui, c’est la communication constante qui est la base de tout.

Enfin, la saison commence en force. Le mardi 19 octobre avait lieu le tout premier match présaison. « Une première victoire historique et impressionnante pour les Astrelles-Gaillards en E-Sports contre le Cégep de Matane #2 », peut-on lire sur la page Facebook du mouvement. Le tout s’est soldé par une victoire de 3-0.

Articles suggérés