— PUBLICITÉ—

La tradition chocolatée!

30 Mars 2021

par : Bernard Flébus

Bernard Flebus est un touche-à-tout. Reconnu dans la région principalement pour ses talents culinaires, il a mis sur pied la Foire gourmande de l’Abitibi-Témiscamingue et du Nord-Est ontarien en collaboration avec Line Descôteaux. Aujourd’hui, il est propriétaire de la charcuterie Extrem’ Boreal.

Quoi de mieux que de parler chocolat cette semaine à quelques jours de Pâques, cette fête reconnue pour se sucrer le bec!

— PUBLICITÉ—
164878526_1954259271419036_8390631827178337279_n.jpg

En cette occasion, je souhaite partager avec vous une recette de mousse au chocolat montée à partir d’une ganache refroidie. C’est vraiment simple à faire et le résultat est délicieux.

Pour commencer, une ganache, c’est du chocolat sur lequel on versera de la crème bouillante. Le chocolat fondra et quand ça refroidit, on obtient un produit qui aura la consistance d’un beurre plus ou moins dur, tout dépendant de la quantité de crème du mélange.

Plusieurs chocolats fins sont d’ailleurs fourrés avec des ganaches, elles-mêmes aromatisées avec des purées de fruits, des alcools, des fruits, des pralinés. Bref, les combinaisons sont infinies, et ce, pour le plus grand bonheur des amateurs de chocolat.

Pour cette recette, j’ai utilisé un chocolat noir pur d’origine de cacao Barry, le Saint-Domingue 70 % de cacao de la République dominicaine. C’est à cet endroit qu’on retrouve une des trois variétés de cacaoyers, le Criolo, qui donne un chocolat de saveur intense et fruitée. Vous retrouverez ce délicieux chocolat aux chocolats Martine en sac de 1kg, très pratique aussi pour faire des chocolats chauds.

On peut aussi faire la recette avec un chocolat au lait, mais j’avais envie de vous présenter une option moins sucrée et plus chocolatée.

Pour réaliser cette ganache, vous aurez besoin de :

  • 100 gr de chocolat noir
  • 170 gr de crème 35 %
  • 1 cuillère à thé de miel

On doit commencer par faire bouillir la moitié de la crème avec le miel, que l’on verse ensuite sur le chocolat placé dans un cul de poule. Il faut mélanger le contenu pour faire fondre tout le chocolat. On doit ensuite verser l’autre moitié de crème dans le cul de poule, mélanger à nouveau et refroidir une heure au frigo.

Pour terminer, on doit fouetter le mélange au batteur électrique ou dans un malaxeur. Eh voilà, il reste à mettre en verrine ou autre contenant et c’est prêt à déguster. Pour garnir, j’aime saupoudrer un peu de cacao et poser un morceau de feuille d’or pur 24 carats. Et il n’y a aucun danger à consommer la feuille d’or!

Bon appétit!

extreme boreal commanditaire chronique NEW.jpg

Articles suggérés