— PUBLICITÉ—

Bâtir une société plus inclusive

8 Juin 2021

par : Moulay Hicham Mouatadid | Journaliste de l'Initiative de journalisme local

Au Témiscamingue comme ailleurs, la population a célébré la Semaine québécoise des personnes handicapées du 1er au 7 juin 2021. Étant donné la pandémie, la programmation était allégée. En effet, il y avait la distribution de cahiers antistress pour tous les organismes, entreprises et milieux que cette clientèle fréquente. « Le but du cahier, c’est que nous tenions à leur remettre quelque chose de tangible qui a été dans la thématique de cette année Au-delà du virtuel, un cadeau en main propre », explique la directrice générale de Transport Adapté du Témiscamingue chez Para Transport inc, madame Anne Villeneuve. Toute la semaine, le transport adapté était offert gratuitement pour ses membres. Ce fut également l’occasion de diffuser les bons coups de l’année des différents partenaires.

publication facebook officielle SQPHAT (002) (002).png

Réduire les obstacles que les personnes handicapées rencontrent, voilà une opportunité saisie lors de cette semaine. « Nos attentes sont la sensibilisation de la population à la réalité des personnes vivant avec un handicap, souligner les acteurs de changement dans leur vie, entre autres, les organismes communautaires. Nous trouvons important de faire vivre des activités enrichissantes à cette clientèle. Une plus grande ouverture, tolérance et compréhension des personnes handicapées sous toutes ses formes. Que l’année qui vient de passer en a été une d’adaptation, de grands changements et qu’il faut revenir à l’essentiel, le bien-être de ces personnes », poursuit la directrice générale.

— PUBLICITÉ—

Chaque petit geste qui peut aider une personne à s’impliquer dans la société, à être autonome, à prendre sa place et à se sentir bien est un engagement positif et inclusif. Les défis selon la directrice générale chez Para Transport inc. s’incarnent dans l’isolement, la solitude et l’épuisement des familles. « En fait, le mode virtuel peut faire des miracles, mais le présentiel restera toujours la meilleure façon de travailler avec les personnes handicapées », précise-t-elle.

Une solidarité s’impose!

Cette année, Les Ateliers Kami, l’Association des parents d’enfants handicapés du Témiscamingue (APEHT), la Société de l’autisme de l’Abitibi-Témiscamingue (SAAT) ainsi que la Corporation du transport adapté du Témiscamingue (CTAT) ont décidé de se mobiliser pour gâter les personnes concernées. « Le contexte rend la logistique des activités de groupe impossible cette année, mais le message clair à envoyer pour cette année, c’est que tous les organismes, entreprises et milieux scolaires ont été et seront là encore pour la prochaine année malgré l’adaptation des activités », indique madame Villeneuve.

Il est important d’agir

La semaine s’est déroulée cette année sous le thème Ensemble, bâtissons une société plus inclusive. « Nous sommes tous et toutes susceptibles de nous retrouver en situation de handicap ou encore, de devenir un proche aidant. Cette réalité peut nous toucher de près ou de loin et il est important d’agir pour faciliter les actions au quotidien pour ces citoyens et citoyennes. Il faut faire confiance aux personnes handicapées dans les différentes sphères de leur vie et surtout, croire en leur potentiel », conclut-elle.

Articles suggérés