Une nouvelle application pour les intervenants sociaux

18 septembre 2023

par : Marie-Soleil Legendre | Journaliste de l'Initiative de journalisme local

C’est le 14 septembre dernier que se tenait la 4e édition du déjeuner de la rentrée au Centre Richelieu de Lorrainville. L’événement organisé par la Corporation de développement communautaire du Témiscamingue en collaboration avec les organisateurs communautaires du Centre intégré de santé et de services sociaux de l’Abitibi-Témiscamingue (CISSSAT) se veut être une rencontre entre les différents intervenants du Témiscamingue. Les participants ont pris part à de multiples animations qui ont permis le renforcement des liens et la mise en lumière des travailleurs sociocommunautaires de la région.

Pivo-T : une première au Québec?

Les organisateurs en ont profité pour procéder à la cérémonie de lancement officiel de l’application Pivo-T, qui vise à répertorier et rendre accessible les ressources et services sociaux disponibles sur le territoire. C’est en 2018, après que les partenaires locaux du milieu communautaire et du réseau public du Témiscamingue avaient reconnu le besoin de se concerter et de travailler ensemble sur des sujets entourant la santé mentale, la dépendance et l’itinérance qu’une table de concertation et de mobilisation a été créée. Lors de cette concertation, les partenaires ont constaté qu’il y avait un besoin, tant pour les intervenant.e.s que pour la population, d’avoir un bottin de ressources d’aide qui serait constamment à jour, complet et accessible. Un comité de travail avait alors été mis en place pour créer un outil virtuel du genre.

Accompagné par Simon Vekeman, organisateur communautaire au CISSSAT, le projet a finalement pu se concrétiser. « Un de nos premiers objectifs, c’est de dire qu’il faut que l’application soit le plus autonome possible, qu’elle puisse durer dans le temps. C’est un de nos mandats qu’on s’est donnés. Ce type d’application là, à notre avis, et on a effectué plusieurs recherches, on est les premiers au Québec », explique-t-il.

Parmi les organismes qui ont contribué à la réalisation du projet, aussi co-propriétaires du répertoire, on retrouve le Carrefour Jeunesse-Emploi du Témiscamingue, le Centre de prévention du suicide du Témiscamingue, le Centre d’aide et de lutte contre les agressions à caractère sexuel du Témiscamingue, la Maison les 4 saisons du Témiscamingue, la Maison d’Hébergement l’Équinoxe et le Groupe Image. Bien que tout le monde puisse installer l’application sur leurs appareils intelligents, celle-ci a été conçue particulièrement pour les intervenants sociaux.

Les utilisateurs de l’application Pivo-T ont accès aux présentations détaillées des services et des activités offerts par les ressources d’aide, aux coordonnées complètes des ressources ainsi que de l’ensemble des employés, permettant de rejoindre la bonne personne au bon service. On trouve aussi les heures d’ouverture des ressources ainsi que les liens vers le site internet et les réseaux sociaux des ressources. Différents critères et différentes façons d’effectuer une recherche sont disponibles, que ce soit par ordre alphabétique, catégorie, mots-clés, noms, clientèle ou encore par territoire.

01

Concrètement, l’outil virtuel, rendu possible grâce au Fond d’urgence pour l’appui communautaire du gouvernement du Canada et Desjardins, répertorie les ressources du Témiscamingue, les organisations régionales et provinciales qui desservent le territoire, diffuse les services et les activités disponibles pour la population et centralise l’ensemble des coordonnées afin de simplifier et de moderniser la recherche de services, facilitant l’accès aux informations. L’application accroît aussi les références et les accompagnements des personnes vivant une situation de détresse vers les ressources appropriées et permet de rechercher les services d’aide et de santé offerts par le réseau public et communautaire et de trouver les prochaines activités ou ateliers organisés.

03

Articles suggérés