— PUBLICITÉ—

Vaccination contre la COVID-19 : Le CISSS-AT s’engage à réussir la campagne

22 Mars 2021

par : Moulay Hicham Mouatadid | Journaliste de l'Initiative de journalisme local

photo : Source : Jordan Bilodeau, Agent de relations avec le milieu, Bureau de la présidente-directrice générale, CISSS-AT

Au Témiscamingue, la vaccination contre la COVID‑19 a débuté dès la réception des premières doses, qui sont distribuées par le Programme québécois d'immunisation. Il n'est pas possible de se procurer des doses sur le marché privé. « La vaccination se déroule bien sur l’ensemble du territoire de l’Abitibi-Témiscamingue, nous avons sept sites de vaccination, dont deux dans votre RLS (réseaux locaux de services), un à la Salle de l’âge d’Or de Ville-Marie et un au Centre de santé de Témiscaming », informe l’équipe des communications du Centre intégré de santé et services sociaux de l'Abitibi-Témiscamingue (CISSS-AT).

Répartition équitable

Les vaccins sont disponibles graduellement et certaines personnes seront vaccinées avant d’autres. Les personnes ayant un risque plus élevé d’être infectées, de développer des complications et de décéder de la COVID‑19 sont vaccinées en priorité. « Concernant nos objectifs actuellement nous avons des livraisons de vaccin régulièrement et les doses sont réparties équitablement en Abitibi-Témiscamingue. Nous aurons complété la vaccination de la population âgée de 70 ans et plus d’ici la fin du mois d’avril et possiblement les travailleurs de la santé phase 1 et 2 », affirme l’équipe des communications.

— PUBLICITÉ—
photo vaccination.jpg

Le plus rapidement possible

À mesure que plus de vaccins sont disponibles au Témiscamingue, la vaccination est élargie à de plus en plus de personnes. « Notre objectif est de vacciner le plus rapidement possible la population de notre région, et ce dans le but de contrôler la situation épidémiologique », poursuit-elle. La vaccination des enfants et des femmes enceintes sera déterminée en fonction d’études à venir sur la sécurité et l’efficacité des vaccins chez ces personnes. D’ailleurs, la priorisation pourra être revue en fonction de différentes considérations, comme le nombre de vaccins disponibles, entre autres.

Se réorganiser rapidement

Le début de la vaccination ne signifie pas la fin des mesures sanitaires. Plusieurs mois seront nécessaires pour protéger une part suffisamment importante de la population avec le vaccin. La distanciation physique de deux mètres, le port du masque ou du couvre-visage et le lavage des mains sont des habitudes à conserver jusqu’à nouvel ordre. « Nous recevons régulièrement des annonces du ministère de la Santé et des Services sociaux ce qui fait en sorte que nous devons nous réorganiser rapidement, nous avons cependant des équipes dévouées qui nous aident à assurer le succès de cette campagne », souligne le CISSS-AT. « Soyez confiants, il aura des vaccins pour tout le monde! Nous vous demandons d’être compréhensif en lien avec les groupes prioritaires et votre tour viendra! »

À noter que la vaccination est gratuite et vous pouvez trouver les informations sur la vaccination sur le site Internet du CISSS-AT.

Articles suggérés